Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Shadows House Tome 3 – Un dédale contre la montre !

Shadows House Tome 3 – Un dédale contre la montre !

Shadows House est un manga écrit par So-ma-to, auteur dont le mystère entoure ses œuvres. Sorti en 2018 et toujours en cours au Japon, 5 volumes sont disponibles. En France, le Tome 3, édité par Glénat, est disponible depuis le 2 septembre dernier en librairie. Notre avis sur le tome 1 est à lire ici.

L’Exhibition bat son plein. Cinq nouvelles poupées vivantes accompagnées de leur ombre maître sont en concurrence pour devenir adultes. Derrière l’examinateur Edward, les regards inquisiteurs se multiplient. Et certains traits de caractère commencent à se dévoiler derrière des visages toujours cachés dans l’ombre. 

Le tome 2 nous laissait sur notre faim : pour rappel, Emilico faisait la rencontre de toutes les autres poupées durant la fameuse épreuve de l’Exhibition, laquelle commençait très mal pour notre favorite. Heureusement, elle peut compter sur son immense gentillesse et sa Maîtresse qui a trouvé une parade. Seulement, ce ne fut pas au goût de l’Examinateur, le ténébreux et calculateur Edward, qui semble avoir plus d’un tour dans son sac pour rendre ce Spectacle fascinant… mais pour qui ? 

Ce tome nous plonge alors dans une épreuve inédite et inventée par notre cher Edward. Son but est clair : il veut éliminer notre duo de choc et prouver à l’Élite qu’il est bien meilleur qu’eux. C’est dans cette optique qu’il crée un labyrinthe gigantesque entourant le Manoir et défie les poupées de retrouver leur Maître en seulement deux heures. Les règles sont simples : pour l’emporter, les poupées ne doivent pas blesser leurs visages et les Shadows ne doivent pas salir leurs vêtements. Alors que tout commence comme une amusante chasse aux trésors, les Poupées et les Ombres se rendent vite compte des pièges qui les entourent. L’enthousiasme et la curiosité d’Emilico sont inépuisables, et c’est avec une seule idée en tête qu’elle traversera tous les obstacles sur sa route : sauver Kate avant qu’il ne soit trop tard ! Une question reste cependant sur les lèvres des Shadows : pour qui un tel spectacle est-il monté ? 

Le troisième tome de cette série conforte notre position : c’est un scénario addictif, cohérent et bourré de mystères. C’est sans mentionner le dessin qui encore une fois arrive à jouer avec brio sur la lumière et les expressions des personnages, même ceux ne possédant aucun visage !

La prouesse scénaristique se sent notamment dans le développement des personnages. Ainsi, Emilico ne démord pas et reste fidèle à elle-même, ce que Kate, sa Maîtresse, lui a demandé. Elle fera la course en compagnie de Lum, cette Poupée silencieuse et timide qui aura du mal à trouver sa place au sein de l’Exhibition. Emilico tient à être là pour aider son amie, mais pas que ! Notre chère héroïne n’hésitera pas à venir en aide à un autre Maître : Patrick, Maître du pas si prétentieux Ricky, qui appréciera son geste bien qu’il refusera de sortir de sa boîte en attente de sa Poupée. 

Emilico est mise à l’honneur, mais ce n’est pas au détriment des autres personnages qui eux aussi ont leur moment de gloire. À ce titre, c’est le développement de Ricky qui a retenu notre attention : alors qu’il s’est toujours présenté comme prétentieux et manipulateur, So-Ma-To a montré dans ce labyrinthe les faiblesses et la vulnérabilité de ce personnage, tout en montrant celles de son Maître. Les deux sont en fait très seuls, ont peur de l’abandon et comptent beaucoup l’un sur l’autre : ils ont formé une véritable et solide amitié ! Au final, on ne veut même plus les détester ! Le tome développe absolument tous les personnages grâce au parallèle Ombre/Poupée qui est juste génial. 

So-Ma-To a donc prêté une grande attention au développement de la personnalité de ses personnages : tous sont nuancés et différents les uns des autres. Ce tome nous gâte puisqu’en plus de ce développement sur tous les personnages, le scénario se révèle encore plus complexe, sombre et mystérieux que prévu : tous les ingrédients pour créer une œuvre d’anthologie. 

Trois grands événements marquent ce tome, avec de belles surprises. On apprend d’abord que John, Maître de Shawn, est capable de manipuler lui aussi la suie (Trois mots : « pshou, bam, boum ») et ne manquera pas d’annoncer la nouvelle à Kate, en plus de la demander en mariage. On découvre aussi les intentions de ce ténébreux Edward qui semble mener la chanson comme un chef d’orchestre : il veut atteindre le « Troisième étage » et côtoyer l’Élite. Mais surtout, dans ce tome, et par une transition épatante : nous faisons la connaissance de nouvelles Ombres qui prennent un malin plaisir à regarder les Poupées et les jeunes Ombres dans leur course contre la montre, en n’oubliant pas de parier sur leur avenir. Le mystère autour de ce groupe d’Ombres promet d’être croustillant, surtout lorsque l’on sait que les jeunes Ombres commencent à voir clair dans le jeu du jeune Edward… L’attente jusqu’au tome 4 va être très difficile après de telles révélations.