Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Valkyrie Apocalypse Tome 5 – Ninten Ganryu

Valkyrie Apocalypse Tome 5 – Ninten Ganryu

Valkyrie Apocalypse est un manga écrit par Shinya Umemura, dessiné par Ajichika et story-boardé par Takumi Fukui. Paru en France chez Ki-oon depuis le 5 septembre 2019 avec actuellement 5 tomes disponibles. On vous avait déjà parlé du quatrième tome, attaquons enfin le cinquième !

Habitué à livrer des combats qu’il n’a aucune chance de remporter, Kojiro Sasaki déploie les techniques qu’il a acquises au long de sa vie pour déverser un déluge d’attaques sur Poséidon… Malgré les prévisions du samouraï, le dieu des mers parvient à briser son sabre ! Alors que tout semble perdu pour le combattant japonais, deux magnifiques lames apparaissent soudain dans ses mains… Est-ce que ce sera suffisant pour que le plus grand perdant que l’histoire ait jamais connu vienne à bout d’un adversaire aussi redoutable ?

« C’est incroyablement cool ! ». C’est sur ces mots que commence le tome et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils sont bien choisis. Sasaki Kojiro nous avait laissé après avoir eu sa lame brisée en deux par Poséidon, puis reforgée dans la seconde qui suit. Notre samouraï se bat désormais avec deux lames, comme son rival de toujours. Non content d’emprunter à Musashi les deux épées, c’est désormais tous les grands épéistes qui vivent en lui, il a maîtrisé les techniques de tous ses pairs pour devenir le plus grand samouraï de tous les temps, avec un nouveau style : le Ninten Ganryu.

Alors oui, rien que comme ça, c’est déjà incroyablement cool, mais ce qui l’est encore plus, c’est la justesse avec laquelle cette évolution a été menée. Encore une fois, c’est dans la défaite que Kojiro s’est amélioré. Depuis le début du combat, on nous explique qu’il a passé son temps à étudier ses adversaires, et en voici désormais la preuve. Malgré ce gain de puissance, il fait toujours face à Poséidon, le dieu le plus puissant. Le combat gagne alors encore en intensité, Kojiro réussit à blesser son adversaire, mais cela ne fait que l’énerver encore plus.

Shinya Umemura nous y a habitué, rien n’est jamais gagné dans Valkyrie Apocalypse et, très rapidement, on se demande si le champion de l’humanité ne va pas prendre l’eau. Il n’en est rien. Dans un moment de communion avec tous les hommes qui nous a donné des frissons, Sasaki Kojiro triomphe enfin de Poséidon. Le plus grand perdant de l’histoire a gagné.

Après cette première victoire pour le camp des humains, il est temps de passer au quatrième combat. Shiva pourtant plus que partant pour se battre se voit encore refuser le droit de rentrer dans l’arène. En effet, les dieux Grecs veulent laver cette affront eux-mêmes. C’est donc au tour de Héraclès, aussi connu sous le nom de Hercule, de combattre. Si la justification est compréhensible, on regrette tout de même un peu que ce soit à nouveau une divinité de l’Olympe qui soit mise en avant, la troisième d’affilé. Mais quand on voit l’adversaire, on se dit que ce n’est peut-être pas une mauvaise chose.

En effet, face au grand, noble et juste Héraclès se dresse… Jack l’Éventreur ! Le plus célèbre des tueurs en série fait ses premiers pas dans l’arène, transformée en Londres du XIXe pour l’occasion. Le plus humain des dieux contre le plus monstrueux des humains, le bien en personne contre le mal incarné, c’est un combat terriblement manichéen qui s’annonce ! Si généralement, on l’entend d’une mauvaise oreille, un peu de manichéisme ne fait pas de mal dans Valkyrie Apocalypse, après des confrontations bien plus personnelles ou moins morales. Il est d’ailleurs amusant de constater que le si vertueux Héraclès est bien déçu de se voir présenter un meurtrier en adversaire, après avoir assisté aux combats de trois nobles guerriers.

Le combat commence doucement, mais Jack nous annonce la couleur : c’est un duel entre le cerveau et les muscles. Contre la force colossale de son adversaire, l’Anglais va la jouer fine, entre pièges et tromperies. Un changement de ton apprécié et qu’on a hâte de voir plus en détail, dans le tome 6 de Valkyrie Apocalypse, prévu pour le 5 novembre chez Ki-oon.