Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Basilisk : the Ôka ninja scrolls Tome 6 – Le temps

Basilisk : the Ôka ninja scrolls Tome 6 – Le temps

Basilisk the Ôka ninja scrolls est la suite du manga d’arts martiaux Basilisk. Écrit par Masaki Yamada et dessiné par Tatusya Shihira, cette suite en 7 tomes est éditée en France chez Kurokawa. Le tome 6 est disponible à la vente depuis le 8 octobre dernier.

Hachirô a enfin pu rassembler les membres d’Hibiki après avoir vaincu les messies de Jôjin. Mais voilà qu’un puissant adversaire fait son entrée en scène. Tsuibamu Kujaku, capable de contrôler le temps ! Kujaku désire en finir avec Hachirô depuis leur première rencontre il y a six ans de cela. Le combat à mort entre les messies de Jôjin et Hachirô et Hibiki, qui possèdent la puissance du ” Oka ” est sur le point d’atteindre son apogée !

Dans les tomes précédents, nous avons pu faire la découverte de nouveaux guerriers inconnus : les « Messies de Jojin ». Dix ans après la guerre des clans ninjas Koha et Iga, la paix n’est finalement pas faite pour durer. Hochira Koga, héritier du clan, fera tout son possible pour protéger celle qu’il aime : Hibiki, ninja du clan adverse. Une fois ceci fait, après de nombreuses et rudes batailles, notre héros n’est pas au bout de ses peines puisqu’il découvre le lourd secret qui se cache derrière sa famille : le pouvoir de l’Oka, tant convoité par les guerriers et par les Jojin. Hachiro n’aura pas le temps de se questionner sur la puissance d’un tel pouvoir, qu’il devra se remettre au combat.

Dans ce sixième tome, un nouveau guerrier fait son apparition et qui est loin d’être aussi docile que les autres : capable de contrôler le temps, Tsubamu Kujaku ne pense qu’à tuer Hachiro autant de fois qu’il le désire ! De quoi rendre notre héros fou furieux. Tsubamu Kujaku est extrêmement doué et Hachiro le sent dès les premiers instants : impossible de prédire l’issue du combat. Pendant ce temps, alors que Rui, Utsutsu et Hibiki restent cloîtrées ensemble en attendant de retrouver un semblant de sécurité, Namemba, téméraire guerrière, tentera d’aller sur le champ de bataille : c’est alors qu’elle fera une découverte qui changera le cours de l’histoire. Et si le monstre Jojin qu’ils devaient abattre était tapi dans l’un de nos héros ? Et qui ? Comment réagiront-ils face à ce nouveau et meurtrier retournement de situation ?

Les révélations sur le personnage d’Hibiki offrent une nouvelle dimension au scénario et à la relation entre Hibiki, Rui et Utsutsu, initialement amies depuis l’enfance. Les sentiments les plus noirs des trois jeunes filles font surface, pour le meilleur et surtout pour le pire. À ce titre, l’ajout de flashbacks est très intéressant et offre aux personnages une certaine sympathie qu’il a pu être difficile de trouver auparavant. C’est ainsi que nous avons pu en savoir plus quant à la promesse qui lie, ou du moins liait, nos deux personnages, une promesse symbole d’un amour à vivre. Malheureusement, cette promesse rencontrera un funeste destin, dans un passage poignant, une belle réussite pour Masaki Yamada.

Basilisk est toujours aussi impressionnant visuellement. Le trait de Tasuya Shihira, extrêmement mature, nous plonge dans une atmosphère sombre et sanglante. Les planches dynamiques se succèdent et offrent une très belle chorégraphie aux combats. L’anatomie des personnages est minutieusement étudiée et reproduite. Les scènes d’hémoglobines sont nombreuses et sauront aisément convaincre les férus de combats captivants !

Le scénario du tome 6 est encore plus sombre que les précédents. Avec un combat d’entrée extrêmement meurtrier entre deux mastodontes. Le nouvel ennemi n’hésitera pas à jouer sur les faiblesses psychologiques de Hachiro, en lui rappelant notamment ce qui est arrivé à Hibiki. Le tome 7, à paraître le 14 janvier 2021 prochain, s’annonce comme potentiellement un des meilleurs de la série ! Il est encore temps de rattraper les tomes précédents, disponibles chez Kurokawa.