Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Review animes mensuel – Janvier 2020

Review animes mensuel – Janvier 2020

Chaque mois, nous revenons rapidement sur l’avancement de certains animes en cours, afin de voir comment les séries évoluent. Si vous hésitez à en commencer une, ou a en reprendre le visionnage, voici notre review mensuel sur les séries en cours. 

My Hero Academia – Saison 4

Le tant attendu arc Overhaul terminé, My Hero Academia 4 rentre dans sa deuxième moitié. Loin d’être mauvais, on ne peut s’empêcher de ressentir une certaine déception. Peut être que les trois premières saisons avaient placé la barre trop haute ? Là où All For One avait eu le droit à 3 saisons tournant plus ou moins autour de lui, Chisaki nous est jeté au visage, sans qu’on sache quoi en faire. Tout l’arc aura souffert d’un rythme et d’une construction douteuse, rendant difficile l’immersion et l’implication. Tout n’est pas à jeter cependant ! Les nouveaux héros comme Sir Nighteye, Fat Gum ou Mirio sont très attachants, et d’anciens personnages comme Kirishima bénéficient d’un coup de projecteur bien mérité. Autre bon point, l’univers montre enfin une vraie violence. Des personnages meurent, d’autres sont torturés, on comprend que le monde est chamboulé après la perte de son Symbole de la Paix. On regrettera tout de même le désamorçage immédiat avec un nouvel arc scolaire, qui semble tourné vers l’éternel Festival Culturel. Il serait peut-être temps qu’Izuku et ses amis s’envolent pour de bon ?

RWBY – Volume 7

Le volume 7 vient de se terminer et on commence à bien ressentir le modèle habituel de chaque saison, où on peut regretter de voir comme un “pilote automatique” pour la série. Cependant, le bordel classique de fin de volume fait assurément parti des plus gros qu’on ait pu avoir à ce jour, enchaînant plot twist sur plot twist. On nous a également servi des combats parmi les plus impressionnants que le studio Rooster Teeth ait pu réaliser à ce jour. Cependant, certains événements, comportements et décisions peuvent paraître illogiques pour certains, et répétitifs pour d’autres, sur un tout qui pourra déranger. Alors que d’habitude, on sent un achèvement à chaque final, ce 7ème volume nous livre une non-fin, révélant une saison coupée en deux qui nous dit “À dans 9 mois pour la suite !”.

MisterDorian – @MrDorian71

 

Pokemon (2019)

La saison 23 de la célèbre série Pocket Monsters a débuté il y a 10 semaines de cela. Une chose est sûre, cette nouvelle saison diffère de ce que nous avons pu avoir par le passé ! On y suit les aventures de Satoshi (Sacha) et Go, l’un rêve (toujours) d’être le plus grand maître Pokémon, l’autre de tous les attraper ! Ils parcourent les différentes régions du monde de Pokémon pour effectuer des recherches pour le Professeur Sakuragi. Chaque épisode présente nos héros dans une nouvelle aventure, dans une nouvelle ville, avec de nouveaux monstres de poche. On retrouve un Sacha plus expérimenté, sachant ce qu’il fait, qui conseille Go le néophyte. Avec 10 épisodes pour l’instant, l’absence d’un fil conducteur dans l’histoire n’est pas encore un problème, mais risque cependant de le devenir.  On peut parfois entendre des musiques des débuts de la série, remixées, ce qui ravira les anciens ! Un réel rafraîchissement pour la série, on y redécouvre son univers et ses Pokémon comme au premier jour. La meilleure saison pour commencer ou recommencer Pokemon !

L’inspecteur – @EmpereurGlory

Magia Record: Mahou Shoujo Madoka Magica Gaiden

Mahou Shojo Madoka Magica est une série d’animation japonaise sortie initialement en 2011 qui n’a cessé d’exister depuis, à travers de nombreux produits dérivés. Ici, nous parlerons de l’un d’entre eux, son spin-off qui n’est autre que l’adaptation animée du jeu mobile éponyme sorti le 22 août dernier ! On y suit Iroha Tamaki, jeune fille devenue une Mahou Shojo (magical girl) en échange d’un vœu dont elle a oublié l’existence ! Ce spin-off, tout comme la série d’origine suit les aventures de jeunes magical girls en apparence plutôt mignonnes, mais les apparences sont trompeuses, la série est bien plus sombre qu’il n’y parait. Les filles évolue dans un monde impitoyable où une épée de Damoclès se trouve au dessus de leurs têtes, car ceux ayant vu la série originale savent que la mort peut arriver à tout moment. D’ailleurs, dans le générique nous pouvons voir les héroïnes de la première série, qui ne sont toujours pas apparu dans le spin-off au moment où j’écris ses lignes, en espérant les revoir vite ! Cependant, je conseille d’abord de regarder (l’excellente) série de 2011 avant de voir cette série là, afin de mieux découvrir l’univers très atypique de Madoka Magica ! 

L’inspecteur – @EmpereurGlory

 

Dorohedoro

Dans Dorohedoro, on peut découvrir dans un univers post-apocalyptique, l’opposition entre deux mondes : Hole et le monde des mages. Via Caiman, un personnage atypique à la tête de lézard posée sur un corps d’homme et en plus de tout ça, amnésique, avec son amie Nikaido, nous allons pouvoir admirer ce décor gore et envoûtant dans lequel nos protagonistes vont chercher à faire recouvrer la mémoire à notre amnésique. Niveau animation, le studio MAPPA (Ippo, Dororo, …) utilise la CGI à merveille et nous permet d’appréhender encore mieux cet anime qui, à première vue, peut sembler complexe et où la magie semble reine ! Mention spéciale pour son opening, « Welcome To Chaos » par (K)NoW_NAME qui représente on ne peut mieux Dorohedoro et le futur effrayant qu’il dépeint. Des chara-designs travaillés, de la magie à n’en plus finir et des combats plus sanglants les uns que les autres, voilà ce que l’on peut retrouver depuis le 13 janvier 2020 avec Dorohedoro !

Athéna – @Athénavdol

 

Keep Your Hands Off Eizouken

 

Keep Your Hands Off Eizouken, c’est avant tout un anime où l’on peut suivre le quotidien de trois lycéennes : Midori, Tsubame et Sakaya, les membres du club Eizouken, et ce quotidien est pour le moins mouvementé ! En effet, leur objectif de création d’un anime à elles-seules va s’avérer plus compliqué et plus intense que prévu. Keep Your Hands Off Eizouken, c’est une petite pépite de ce début d’année 2020 ! Un opening déjanté et une musique catchy signée chelmico, mais surtout une animation plus que plaisante et satisfaisante à regarder. En conclusion, dans cet anime signé Masaaki Yuasa (réalisateur de Devilman Crybaby ou encore Ping Pong), on peut avoir le plaisir de découvrir le monde de l’animation sous un nouvel angle, un angle de passion pour ce monde qui, après le visionnage du premier épisode, nous donne l’impression qu’il est accessible à tous ceux qui ont chez eux, un stylo et du papier. Alors, à vos crayons à papier et venez découvrir l’anime disponible gratuitement depuis le 12 janvier 2020 en simulcast sur Crunchyroll !

Athéna – @Athénavdol

 

Haikyuu To The Top 

Après presque 3 ans d’attente, la suite du célèbre manga de volley-ball est enfin de nouveau adapté en anime. De retour après une fin de saison 3 marquante, le club de Karasuno se prépare au tournoi national inter-lycée en suivant un entraînement stricte. Deux des membres, Kageyama Tobio ainsi que Kei Tsukishima, sont conviés à un rassemblement de talents (respectivement au niveau national pour Kageyama et régional pour Tsukishima). Hinata se sentant distancé par ses deux rivaux, décide de s’incruster à l’entraînement de Kei. Ce début de saison sert de transition nous permettant à la fois de pouvoir souffler suite à l’intensité du match contre Shiratorizawa, mais aussi de construire de futures rivalités en nous introduisant de nouveaux personnages plus doués et dangereux les uns que les autres, notamment du côté du célèbre “Roi du terrain”, mais aussi de voir certains anciens ennemis s’améliorer, cette fois chez Tsukishima. Une chose est sûre, la suite de cette saison s’annonce mouvementée et les nouvelles épreuves auxquelles nos héros vont devoir faire face vont les pousser dans leurs derniers retranchement et nous procurer une bonne dose de match épique qui fait tout le charme de cette série à retrouver tout les vendredis sur Wakanim.

Alex – @HasuminSensei