Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Ippo Saison 6 The Fighting Tome 4 – La Takamurance

Ippo Saison 6 The Fighting Tome 4 – La Takamurance

Hajime no Ippo est un manga de Georges Morikawa long de plus d’une centaine de tomes et toujours en cours. En France, le manga est édité chez Kurokawa et découpé en plusieurs saisons. Le dernier tome sorti dans l’hexagone est le quatrième de la saison 6 et nous allons en parler aujourd’hui.

En domptant les flickers de Bison, Takamura est tout proche de la ceinture des fédérations. Mais tout bascule quand il est touché par une salve de coups qu’il aurait évitée en temps normal. Face à ce renversement de situation, Kamogawa se résout à jeter l’éponge !! Quelle sera donc l’issue de cette lutte à mort ?!

Ce tome 4 nous offre la suite du combat tant attendu entre Takamura et Bison pour le titre de champion du monde poids moyen. Comme à chaque combat sur le ring, Takamura se bat comme si ça vie en dépendait, la défaite n’est pas permise pour le personnage qui jusqu’à aujourd’hui reste invaincu, mais cette fois un réel monstre lui fait face en la personne de Bison qui incarne le némésis de notre champion. L’adversaire est rapide et frappe fort, il charge à de nombreuses reprises rappelant le bison. Dans le début du tome, Takamura subit littéralement les coups de son adversaire qui jugera bon de ne pas le laisser respirer. Le coach Kamogawa est sur le point de jeter la serviette en guise d’abandon, tout semble perdu, plus aucun espoir n’est permis pour Takamura qui est mis en grande difficulté …

Mais c’est quand Takamura est dos au mur qu’il est le plus fort, c’est la marque des grands. Alors qu’il est sur le point de perdre, c’est grâce à son coach et à la relation père-fils qu’ils entretiennent qu’il reprend ses esprits ! Sa victoire, il la doit aussi à Makunouchi, son cadet, car la technique finale lui est emprunté. La boucle est bouclée, Ippo a appris de Takamura, Takamura a appris d’Ippo. Le tueur d’ours est officiellement le champion du monde poids moyen et possède pas moins de 3 ceintures à son actif ! Une progression et un développement de personnage qui se sont fait dans le temps, nous impliquant totalement dans cette victoire. Makunouchi se pose la même question que nous : jusqu’où ira-t-il ?

Takamura continue d’être un moteur pour tous les personnages, il est la locomotive qui fait marcher le train. Sa victoire redonne un coup de boost à tout le monde, que ce soit Ippo et les membre du Kamogawa Boxing Club, ou bien Sendo et Miyata. Pour le titre mondial, il faut être un véritable monstre. Si Hajime no Ippo est un manga de sport, il a aussi une forte dimension comique, que ce tome met bien en valeur. Des gags bien sentis font décompresser un peu le lecteur après un combat sous tension. C’est cette alternance entre des passages où les personnages risquent leur vie, et d’autres beaucoup plus légers qui font d’Ippo une œuvre si complète et agréable à lire, en plus d’être terriblement drôle.

Doit-on vraiment spécifier que le dessin est exceptionnel et retranscrit parfaitement chaque coup donné par les combattants ? Les mouvements, le sang qui gicle, tout est mis en scène pour faire ressentir la violence du combat au lecteur, une manière de faire dans laquelle Morikawa est devenu maître au fil des nombreux volumes. Un tome de qualité donc, mais on a l’habitude maintenant ! Hajime no Ippo est une œuvre majeure de l’histoire du manga et nous avons la chance d’avoir une aussi longue série en France, chez Kurokawa, donc profitons-en !