Team Manga | L'actu manga et anime
Accueil » BUBBLE – Un parkour semé de bulles

BUBBLE – Un parkour semé de bulles

Bubble est le nouveau film d’animation très attendu sur Netflix. Réalisé par Tetsuro Araki et animé par Wit Studio, le film est disponible depuis ce 28 avril sur la plateforme au logo rouge !

Dans un Tokyo abandonné, infesté de bulles et d’anomalies gravitationnelles, le destin rapproche un jeune homme brillant et une jeune fille mystérieuse. 

Bubble nous invite à plonger dans un Tokyo abandonné, coupé du reste du monde et couvert de drôles de bulles. En effet, ces dernières viennent modifier la gravité de la ville ! C’est pourquoi les derniers habitants de la mégalopole s’adonnent à un sport bien dangereux : le parkour. Parmi ces athlètes, nous retrouvons Hibiki, un jeune homme brillant dont le talent ne cesse de faire briller les yeux de ses camarades. Virevoltant de bulles en bulles, presque hypnotisé par la douce voix qu’il entend, celui-ci se retrouve projeté au milieu de l’océan entourant la ville, à court d’air. C’est alors qu’une mystérieuse jeune fille au chant d’une sirène vient à sa rescousse. Cette rencontre rapproche nos deux protagonistes autour de la douce et étrange voix qu’ils entendent. Quel mystère peut bien entourer ces bulles ? Auraient-elles un lien avec cette mystérieuse jeune fille ? Hibiki et ses amis comptent bien élucider ce mystère !

Bubble est un film d’animation somptueux aux dessins stupéfiants et aux couleurs vivifiantes. Takeshi Obata (Bakuman, Death Note, Hikaru NoGo…) signe le chara-design du projet et c’est une vraie réussite. En effet, celui-ci fait un excellent travail tant le chara-design des personnages transmet naturellement leurs personnalités et de fortes émotions. La réalisation en joue et n’hésite pas à focaliser l’attention sur le regard de Uta, ajoutant ainsi beaucoup de mystère. L’animation est parfaitement maîtrisée par Wit Studio qui s’impose comme un studio de choix et ne cesse de le prouver. Bien qu’il soit difficile chorégraphier les scènes de parkour, Wit Studio le fait à merveille et réalise des scènes puissantes. Regarder Hibiki danser sur chaque bulle est un régal, encore plus dans cet environnement coloré et dynamique. En bref, le visuel est un bijou qui répond parfaitement aux attentes du public. À regarder sans modération.

Le scénario signé Gen Urobuchi (Psycho Pass, Fate/Zero…) est efficace et intrigant. En effet, l’utilisation des bulles comme thème principal est original et très poétique. L’environnement très immersif permet de se laisser porter par le scénario. C’est ainsi que le film joue avec le mystère entourant Hibiki et celui entourant Uta pour les faire se rencontrer autour d’une même intrigue. C’est intéressant, bien que les visuels somptueux supplantent parfois l’histoire qui reste émouvante et entraînante malgré tout. Le scénario aborde d’ailleurs des thèmes intéressants donnant tout leur sens aux personnages, tel que l’hypersensibilité ou encore la quête de soi ou la liberté, toujours autour du parkour. En plus de ces éléments, la musique signée Hiroyuki Sawano vient compléter cet environnement à la perfection. Les musiques sont toutes adaptées et très émouvantes. Le thème principal est aussi très réussi, notamment grâce à Riria qui prête sa voix à Uta.

En bref, Bubble est un film d’animation à l’univers immersif, coloré et réussi. Attendu du public, le film sait répondre à ses attentes grâce au travail impressionnant de toutes les équipes. Rendez-vous sur Netflix dès aujourd’hui pour plonger dans ce parkour plein d’amour, de liberté et de couleurs !