Team Manga | L'actu manga et anime
Mato anomalies preview tm
Accueil » Mato Anomalies (preview) : un RPG dystopique à la sauce Persona

Mato Anomalies (preview) : un RPG dystopique à la sauce Persona

À l’occasion de Japan Expo 2022, nous avons été invités à tester un tout nouveau titre : Mato Anomalies. 30 minutes nous ont été laissées pour prendre en main la démo de ce jeu. Voici donc nos premières impressions !

Une ville pleine de mystères

Mato Anomalies est un RPG développé par le studio chinois Arrowiz Games (Beats Fever, Hermitage : Strange Case Files…) et édité par Prime Matter (System Shock Remake, Dolmen…). On se retrouve propulsé dans la ville de Mato, une métropole mélangeant styles futuriste et vintage, où l’on y incarne le détective Doe, qui doit enquêter sur de sombres mystères cachant une invasion de créatures surnaturelles.

Alors que notre protagoniste enquête sur un port, il est aspiré dans une dimension parallèle où l’une de ces créatures s’en prend à lui. Heureusement, il se fait sauver par Gram, un exorciste capable de les combattre. Doe et Gram vont finir par s’associer pour élucider les mystères qui entourent Mato et des dangers qui se profilent.

La première chose qui tape à l’œil, c’est l’ambiance relativement unique du titre. Mato est une ville très singulière, qui se veut être une version vintage de Shanghai, mais qui se permet d’afficher des éléments plus que modernes dans son décor. On pense au gigantesque hologramme que nous croisons au coin d’une rue en hauteur ou à certains lieux qui nous envoient dans un environnement cyberpunk.

La métropole se divise en plusieurs petites zones que nous sommes libres d’explorer et que nous pouvons rejoindre grâce au métro. Nous n’avons pu en visiter quelque unes, mais on suppose que chaque zone aura comme but de proposer une ambiance différente, avec un changement d’architecture ou encore des PNJs qui y circulent (habits, classe sociale…).

Mato hologgrame

Un mélange Persona et Cyberpunk

S’il y a bien une chose qu’aime faire Mato Anomalies, c’est faire des mélanges. Que cela soit dans l’ambiance de la ville futuriste et vintage, le style graphique mélangeant parfois 2D et 3D, etc. Cela se ressent aussi dans les cinématiques, qui, pour celles importantes, optent pour un style en bande-dessinée avec du doublage, tandis que la majorité des dialogues se font via des bulles de texte. Bien qu’on salue le parti pris des cinématiques, on regrette le manque de naturel dans les animations et l’absence de mode automatique pour la faire défiler sans intervention de notre part.

Soyons honnête, le titre s’investit bien plus dans sa direction artistique que dans ses graphismes, qui présentent certaines lacunes techniques. On pense par exemple à de l’aliasing ou encore à un manque de détails sur certaines textures. Néanmoins, on peut comprendre ce choix, vu que le jeu veut se déployer sur la grande majorité des plateformes actuelles.

Mato dialogues

Concernant le gameplay (hors des déplacements en ville), nous avons eu assez peu de temps pour y toucher, le début du titre se dédiant surtout à mettre en place l’univers et l’histoire. Cependant, nous avons tout de même pu mettre la main sur différents aspects. Le jeu se présente comme un JRPG via des combats au tour par tour, avec un ou plusieurs personnages. Chaque personnage a droit à des améliorations et a une liste d’attaques qui permettent de s’en prendre un ou plusieurs ennemis, avec un cooldown pour les capacités les plus puissantes.

Un autre type de gameplay se trouve dans les « interrogatoires ». Il est possible de « hacker » une personne que nous avons capturée, afin de lui extraire des informations. Cela passe par un jeu de cartes qui permettent de se défendre et d’attaquer l’esprit de la personne, tout en faisant attention à ses démons internes qui peuvent s’en prendre à nous. Bien que cela apporte de la variété, difficile de connaître l’étendue de cette mécanique, si elle sera souvent présente ou encore d’à quel point elle va gagner en complexité par exemple.

Mato anomalies gameplay

Nos impressions

Mato Anomalies vise avant tout les joueurs du genre et agrippera surement de nombreux fans de Persona ou juste d’univers cyberpunks par exemple. Le titre mise tout sur sa direction artistique qui tape à l’œil, mais qui ne suffit pas à maquer tous les petits défauts graphiques. À voir les améliorations qui seront faites et si l’histoire du jeu arrivera à convaincre.

Mato Anomalies est prévu pour 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Switch.

MisterDorian