Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Demon Slayer 1 & 2 : Un retour en grande pompe !

Demon Slayer 1 & 2 : Un retour en grande pompe !

Après un départ manqué en 2017  en France, le manga de Koyoharu Gotouge revient. Connu sous le nom Les Rôdeurs de la Nuit il s’appelle désormais Demon Slayer, surement en écho à l’adaptation animée diffuséé chez Wakanim. Cette dernière connaît un franc succès auprès du public, notamment grâce à son animation, ses doublages et ses OST pour lesquels on peut remercier le studio Ufotable (Fate, The Garden of Sinners…).

Après toutes les péripéties que le manga du Jump a connu en France (#SauvonslesRodeursdelaNuit), Panini trouve le bon timing pour toucher les fans de l’anime et accède aux demandes des lecteurs présents depuis la première édition (ces derniers pourront récupérer des jaquettes des nouveaux tomes gratuitement en libraire).

L’éditeur souhaite frapper fort avec le retour de Demon Slayer en France en proposant une offre un manga acheté = un manga offert pour la sortie simultanée des deux premiers tomes de la série.

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Kamado Tanjiro est l’ainé d’une famille nombreuse, vivant dans les montagnes. Alors qu’il rentrait d’une journée de travail en ville, il est arrêté par le vieux Saburo qu’il lui dit de coucher chez lui car les démons sortiraient la nuit. Sa vie changea alors du tout au tout. Le lendemain matin il trouve sa famille décimée, sa sœur changée en démon et un chasseur de démon qui essaye de la tuer. Commence alors la quête de Tanjiro pour tuer le démon qui a tué sa famille et changé sa sœur en démon et trouver par la même occasion le remède pour rendre sa sœur humaine à nouveau.

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Avec Demon Slayer,  Panini Manga nous offre un manga du Weekly Shonen Jump peu commun. Ce qui frappe le lecteur en premier est le style graphique. Ce dernier est particulié et très différent des mangas de ces dernières années. Il est assez simple et n’est pas très nuancé (pas énormément de jeu d’ombres, d’utilisation de trames). Ça n’est pas un point faible, mais le lecteur aura peut-être un petit temps d’adaptation.

Ce style franc transmet très bien les émotions dans les scènes dramatiques, mais permet aussi une certaine légèreté dans les moments plus comiques ou plus calmes. Les scènes d’actions sont très fluides et lisibles, les chorégraphies sont très plaisantes. Cependant, il est clair que l’on observe là les débuts de l’auteure et il est assez excitant de se demander comment son style évoluera au fil de l’œuvre !

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Un scénario classique pour une œuvre différente

De son côté, le scénario est somme toute assez classique. Les relations entre les personnages sont évidentes et évoquées, mais leur mise en place est un peu rapide. Nous n’avons pas vraiment le temps de nous attacher ou de voir leur importance pour les personnages.
Ce qui démarque Demon Slayer de la concurrence, c’est l’absence de super pouvoirs, de transformations, de pouvoir de l’amitié. L’histoire est ancrée dans une réalité dure, froide et difficile. On le constate dès le premier chapitre, avec le meurtre de toute la famille du héros.
En parlant de lui, Tanjiro dénote des autres personnages principaux du genre. Il est humble, réfléchis, ne cherche pas à être le plus fort, il ne souhaite pas devenir le plus grand chasseur de démon. Tout ce qu’il désire, c’est sauver sa sœur, Nezuko. Cette dernière est pour lui un vrai moteur et soutien. Elle est la petite sœur en détresse, mais sert également l’action. Nezuko est un puissant démon, qui garde une part d’humanité. Elle montre des signes de tendresse à des humains au lieu de les dévorer, mais aussi à d’autre démon au lieu de les tuer.

Le rythme est vraiment soutenu et ce n’est pas déplaisant pour le moment, bien qu’on eût apprécié un peu plus de mise en scène pour les montées en tensions. Les deux tomes s’enchaînent très rapidement et les événements aussi !

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Le contexte et l’ambiance générale est aussi peu commune pour un titre du Jump. Un Japon du début du XXème siècle, industrialisation, ruralité et folklore. Un monde cruel, où les hommes mortels, forts ou faibles, combattent et périssent face aux invincibles et immortels démons.

Leur seul moyen de survie est l’entrainement très dangereux pour devenir Chasseur de démon auquel peu de gens survivent.  C’est donc dans ce monde cruel et mystique que Tanjiro devra évoluer et faire face aux menaces qui le séparent de son but. Qui donc est le démon originel qui a tué la famille de Tanjiro ? Est-ce vraiment possible de rendre son humanité à Nezuko ? Et qui sont ces mystérieux chasseurs de démons qui combattent ces derniers dans l’ombre ?

Les réponses à toutes ses questions, dans la suite de Demon Slayer édité chez Panini Manga. Les tomes 3 et 4 sortiront simultanément le 9 octobre 2019.