Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Demon Slayer – Tome 3 et 4 : Les démons sont de sortie

Demon Slayer – Tome 3 et 4 : Les démons sont de sortie

Après un (nouveau) départ plus que réussi pour Demon Slayer, Panini Manga enchaîne avec deux tomes riches en rebondissements ! Pas de pack 2 pour 1 cette fois ci, mais un ex-libris bien sympathique offert avec le tome 3.

Après une rencontre du destin entre Tanjiro et Muzan, le jeune garçon est recueilli par deux démons peu communs, Tamayo et Yushiro. Ces derniers s’avèrent être des alliés d’une grande aide. En effet, Tamayo est médecin et se propose pour aider Tanjiro à guérir sa sœur, pour peu qu’il lui ramène du sang de démons proches de Muzan. C’est alors qu’ils sont attaqués par deux démons envoyés pour tuer Tanjiro. La bataille féroce continue…

Toujours sur sa lancée, Koyoharu Gotouge propose des combats au rythme effréné et aux chorégraphies toujours plus ingénieuses, rendant la lecture vraiment palpitante ! Notamment le combat contre le démon aux  flèches (qui nous rappellera nos cours sur les vecteurs) qui demande une réflexion particulière à Tanjiro pour qu’il puisse se surpasser et vaincre son ennemi dans un combat où il met en application toutes ses techniques. On pensera aussi au combat dans la maison du démon qui est lui aussi très particulier.

Le style de dessin auquel on se sera habitué est de retour. Celui-ci est plus que bienvenu pour les scènes provoquant un sentiment chez le lecteur. Le dessin, toujours plus cru, accentue l’horreur amenée par les démons assoiffés de sang.

En contraste avec cette cruauté, l’auteure joue beaucoup avec la bonté de Tanjiro, notamment sa compassion pour les démons. Il sait que le principal fautif reste Kibutsuji Muzan. Cela donne droit à des scènes touchantes, qu’on ne refusera pas dans ce monde inhumain et violent.

Les événements s’enchaînent de plus en plus vite depuis la grosse rencontre du tome précédent. Si bien que l’on a vraiment 3 arcs différents en deux tomes. Ce n’est pas un problème, car cela permet d’introduire et de commencer à développer de nouveaux personnages (même si ce développement pourrait être encore plus fourni avec plus de temps morts).

De nouveaux personnages hauts en couleur

Les nouveaux personnages ont vraiment leur propre personnalité, au risque de déplaire à certains :

Zenitsu est un Calimero, mais il cache un potentiel dont il n’est pas conscient. Celui-ci se réveille seulement quand il perd connaissance. Ce caractère est intéressant au début mais on espère que ce “running gag” ne durera pas trop longtemps, cela pourrait vite devenir lassant.

Inosuke, est un garçon avec un masque de sanglier. C’est tout. Plus sérieusement, il est exagérément têtu et manque de manières. Il est très agile et possède un style de combat peu commun.

Ces deux personnages apportent leur dose d’humour et de combats surprenants. Le gentil et bienveillant Tanjiro, le plaintif Zenitsu et Inosuke le sauvageon, forment une équipe atypique et on a hâte de voir comment ils vont surmonter les épreuves qui les attendent.

Pour conclure, ces deux tomes continuent de poser les bases scénaristiques du manga pour les événements à venir. De nouveaux personnages hauts en couleur pour accompagner notre héros, des combats explosifs, les véritables ennemis qui se dévoilent et un but clair qui se définit pour Tanjiro.

En attendant la suite, vous pouvez trouver l’anime Demon Slayer chez Wakanim. Un film a d’ailleurs été annoncé récemment.