Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » The Quintessential Quintuplets T01 & T02 : Le renouveau de la comédie romantique ?

The Quintessential Quintuplets T01 & T02 : Le renouveau de la comédie romantique ?

Immense succès au Japon (5ème des ventes au Japon en 2019), The Quintessential Quintuplets de Negi Haruba est enfin disponible chez-nous ! Souvent présenté comme la nouvelle vedette du manga de comédie romantique, il est l’heure de voir s’il tient ses promesses.

Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait… Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les soeurs Nakano !

Un manga qui brise les codes

Les manga “rom-com” sont généralement très codifiés, particulièrement ceux qu’on appelle “harem”, où le personnage principal est entouré d’un grand nombre de filles. Mais The Quintessential Quintuplets n’en a que faire et s’ouvre directement sur une scène de mariage entre Fûtaro et une jeune femme. Si dans d’autres titres, cette scène aurait tué le suspens, il n’en est rien ici. En effet, c’est à 5 sœurs jumelles que Fûtaro va avoir à faire, il est donc impossible de savoir qui porte la robe de mariée dans ce premier chapitre.

C’est ce côté “enquête” qui différencie profondément The Quintessential Quintuplets des autres mangas du genre. Véritable jeu de détective, Negi Haruba joue avec nos nerfs et s’amuse à disséminer indices et fausses pistes. Connaître le nom de l’heureuse élue n’a jamais été aussi dur que quand on l’a vue. Ajoutez à ça les personnalités très marquées des quintuplées et vous avez le parfait cocktail pour une guerre des waifu. Chacun ira de sa théorie pour défendre sa favorite (ici, on est #TeamMiku) et l’implication du lecteur en sort grandie.

En parlant des personnages, l’auteur arrive à les rendre particulièrement attachants en juste deux tomes. Les cinq sœurs et Fûtaro ont chacun le droit à un mini-arc, permettant de découvrir leur personnalité, leurs soucis. Haruba représente la relation des quintuplées avec une grande justesse, faisant ressentir ce lien familial malgré leurs caractères si différents. Introduire et développer autant de personnages sans tomber dans la lourdeur, le tout en si peu de chapitre, relève d’une certaine maestria et annonce du très bon pour la suite.

Pour ce qui est du dessin, le trait de l’auteur est très vivant et propose des cases magnifiques. On peut voir un discret jeu de contraste entre les Quintuplées, détaillées, lumineuses, presque en couleurs et Futarô, plus épuré et souvent mis en scène dans des cases très noires. Avec seulement 5 tomes pour sa précédente série et un one-shot, on sent que Negi Haruba n’a pas encore stabilisé son style, on peut le voir mûrir au fil des chapitres.

Le manga a d’ailleurs un parti pris audacieux, celui de ne pas proposer une avalanche de ecchi. Alors oui, les soeurs Nakano sont belles, et il y en a pour tous les goûts, mais sont presque toujours représentée avec une certaine élégance, même dans les quelques gags osés. Encore un point qui différencie ce manga du reste des comédies romantiques.

En conclusion, The Quintessential Quintuplets souffle un vent nouveau dans le monde du rom-com. Beau, drôle et bien écrit, le manga a tout pour réitérer son immense succès, cette fois dans l’hexagone. Vous pouvez retrouver les deux premiers tomes en librairie chez Pika Édition, le troisième étant prévu pour le 1er avril 2020 !