Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Les 7 Ninjas d’Efu Tome 4 – Le légendaire Miyamoto Musashi

Les 7 Ninjas d’Efu Tome 4 – Le légendaire Miyamoto Musashi

Les 7 Ninjas d’Efu est un manga de Takayuki YAMAGUCHI paru en France courant 2019 chez Meian. Notre avis sur les trois premiers volumes de la série sont disponibles sur le site.

L’armée de Satsuma a attaqué le château de Tsukumo, sur lequel régnait Takeru. Ce dernier a été enlevé, et subit les tortures de Hideyori Toyotomi et du clan Shimazu. Que deviendra-t-il ? Ce tome vous permettra également de découvrir les aventures du plus grand des samouraïs, Musashi Miyamoto, face au démon répondant au nom de Hyôki !

Alors que Takeru s’était lié d’amitié avec Gennosuke Inukai à la fin du tome précédent, voici que le cavalier d’Hideyori change de camp. Takeru est donc fait prisonnier par les hommes du clan Shimazu et traité comme un chien. Mais est-ce donc ce que voulait vraiment Gennosuke ?

Et bien non, celui-ci s’en mord les doigts et finir par sauver Takeru avec qui il fusionnera pour devenir une seule entité, Hyakki. Cette décision surprend le lecteur, comprenant que dans cette œuvre, rien n’est impossible. Le tout nous est présenté de manière très crue, très dure, notamment grâce au trait de l’auteur et au côté gore de l’œuvre toujours plus présente.

L’auteur nous montre ensuite la naissance d’un nouveau ninja onshin, en la personne de Hyôki. L’occasion de nous parler de la place de la chrétienté dans le Japon duXVIIème siècle. Hyôki est une jeune femme chrétienne, amenée à devenir une guerrière, non sans rappeler l’histoire de Jeanne d’Arc. Il y a donc toujours une grande partie historique présente dans le manga, malgré le côté surréaliste, il est intéressant de voir comment la chrétienté tentait de s’implanter au Japon à cette époque et comment les Japonais percevait cela.

Une autre légende nous est présentée dans ce tome, celle de Miyamoto Musashi, très certainement le samouraï le plus connu au monde pour ses nombreuses péripéties. L’auteur le présente comme un tigre enragé, un homme dont la légende sera perpétuée non pas pendant des centaines d’années, mais pendant des milliers ! Ce dernier est par ailleurs présent sur la couverture du tome. Il sera amené à porter une armure le rendant encore plus fort et faisant de lui un chasseur de démon. On redécouvre ces personnages historiques sous un nouveau jour, un nouvel angle, pour notre plus grand plaisir.

Takayki Yamaguchi s’amuse à utiliser des faits et des personnages réels, agrémentés avec une bonne dose de fiction, c’est ce mélange qui donne aux 7 Ninjas d’Efu cette saveur si particulière. Via son trait et sa façon de raconter le récit, le manga prend de plus en plus d’ampleur. Nous sommes toujours sur la présentation des différents ninjas onshins, n’attendant que la réunification du groupe pour que l’histoire prenne un nouveau tournant. Les 4 premiers tomes du manga sont disponibles chez Meian.