Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » My Hero Academia Tome 23 – Power-up !

My Hero Academia Tome 23 – Power-up !

Publié depuis 2014 dans le Weekly Shonen Jump, My Hero Academia par Kohei Horikoshi a su s’imposer comme un des titres phares du magazine. En France, c’est Ki-oon qui s’occupe de l’édition, avec déjà 23 volumes disponibles.

Lors de son match, Katsuki a su exploiter les faiblesses de ses adversaires… tout en protégeant ses camarades ! Un véritable progrès pour l’adolescent, jusque-là incapable de travailler en équipe. La barre est désormais placée très haut pour Izuku, qui va devoir se surpasser s’il veut pouvoir rivaliser… Mais, en plein combat, voilà que son pouvoir lui échappe à nouveau ! Alors qu’une masse sombre enveloppe notre apprenti héros, il se retrouve face à un ancien détenteur du One for All… Et ses révélations risquent de changer la donne !

Wow ! C’est le premier mot qui nous vient après la lecture de ce 23ème tome. Entre révélations, rebondissements et nouvelles apparitions, on peut dire que Horikoshi nous a gâtés. Ce tome vient clairement mettre un coup de fouet au manga après l’installation d’un certaine monotonie. En effet, cet opus nous en apprend énormément sur le One For All, que l’on savait déjà plein de mystères... Au diable les petits indices parsemés çà et là. Fini les révélations pingres. Ici, l’auteur décide d’augmenter la cadence, de passer à la vitesse supérieure, comme si la série passait un cap. Jamais elle n’aura été aussi captivante

La présence d’autres pouvoirs dans le One For All est un choc. On réalise enfin que cet alter, transmis de génération en génération, est aussi le porteur des alters de ses anciens utilisateurs ! Une révélation qui remet complétement en question la progression d’Izuku. S’il maîtrise mieux sa force, tout est à refaire avec ces nouveaux alters, en commençant par le Black Whip de Lariat, dont la puissance destructrice en fait un véritable danger. On peut cependant espérer que l’expérience acquise avec son premier pouvoir lui fasse accélérer l’apprentissage des suivants, sans quoi le manga risque de sombre dans une lenteur insupportable.

Pendant ce temps-là, un vent nouveau souffle dans les ténèbres. Shigaraki Tomura, dont le développement laissait un peu à désirer jusque là, passe enfin à l’action ! Sous le spectre de All For One, ce dernier va se faire une voie dans le monde sous-terrain, pour devenir le véritable symbole du chaos. Le docteur accepte de lui prêter main forte et de mettre à sa disposition toutes ses ressources, à une condition : faire ployer le genou à Gigantomachia. Ce géant surpuissant, ancien homme de confiance d’All For One, va donc servir de test. Une mission périlleuse, mais dont le jeu vaut la chandelle.

Un autre potentiel allié se dessine, avec l’Armée de Libération des Alters. Cette surpuissante organisation pourrait bien apporter l’influence et les moyens qui manquent à Shigaraki… Si ils n’étaient pas de terribles ennemis pour le jeune vilain ! L’informateur de la bande, Giran, a été capturé par Redestro, une gigantesque bataille s’enclenche donc pour le libérer. L’occasion pour l’Alliance des Supers-Vilains de prendre un peu la place des héros dans ce tome. On s’attache un peu plus à eux, notamment Toga et Twice qui profitent d’un sacré coup de projecteur.

Vous l’aurez compris, le développement parallèle de Deku et Shigaraki continue et passe la seconde. À ce rythme, on peut se demander si la grande confrontation entre les deux némésis n’approche pas plus vite qu’on aurait pu le croire…

L’intérêt pour le manga est complétement relancé, les mystères se dévoilent et l’intrigue s’étoffe. Ajoutez à cela une bonne dose d’action et vous aurez un sans-faute de la part de Horikoshi. Avec ce 23ème volume, My Hero Academia montre une nouvelle fois son potentiel et affirme sa place parmi les grands shōnen de ces dernières années. Si vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure, c’est le moment. Le tome 24 sortira le 14 juillet 2020, aux éditions Ki-oon.