Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Guess What ! Tome 2 – Après la bataille

Guess What ! Tome 2 – Après la bataille

Guess What ! est un manga écrit par Abendsen et dessiné par UBIK. C’est une création originale Ki-Oon, qui continue de nous proposer des œuvres fraiches et palpitante. Le tome 2 dont nous allons parler est sorti le 11 juin 2020 en librairie.

Après un rude combat contre les membres des Cops, mais aussi contre Guess What, Nika décide d’en apprendre plus sur le mystérieux héros dont tout le monde parle et qu’on lui a donné l’ordre d’éliminer. Seulement, depuis la confrontation, une autre question hante la jeune femme : quels sont les liens qui unissent la mafia et les forces de sécurité ? Au même moment, le front de résistance d’Hasgar ouest décide de passer à l’action et lance une offensive contre les autorités qui ont envahi le quartier pauvre de la cité…

Le premier volume avait fait un gros travail d’installation de l’univers et c’est un plaisir de s’y replonger. Nika se remet de son combat contre Guess What et se remémore l’attaque contre le ghetto. On voit plus clairement à quel point l’intervention des forces de l’ordre relevait plus de l’épuration que de l’action anti-terroriste, les morts étant quasiment tous des civils. Troublée par cet épisode, elle décide de suivre le conseil de Jin et rend visite à l’inspecteur Sanjo. Cette espèce de vieux briscard est accompagné par un jeune flic plein d’entrain, Shin Nakamura. Ces deux policiers sont les derniers du commissariat à vouloir lutter contre l’ultraviolence.

Notre soldat d’élite suit Nakamura dans son enquête, ce qui va ne faire qu’augmenter sa méfiance et ses doutes à l’égard des dirigeants d’Hasgar. En effet, les cinquante personnes à avoir disparu cette semaine sont tous d’anciens habitants des quartiers Ouest de la ville. Il semblerait que quelqu’un ou quelque chose soit déterminé à traquer ces parias, peu importe combien ils peuvent s’éloigner de leur ancienne vie. Tous les portées disparus se sont fait tuer lors de l’attaque d’une milice contre une sorte de refuge, dans lequel ils étaient placés. On apprend par ailleurs qu’une nouvelle unité d’élite va être créée pour lutter contre les “terroristes”. Ce passage est un peu confus, qui les a placés là, pourquoi sont-ils disparus ? Même si ça ne gêne pas la compréhension globale de l’histoire, c’est dommage de ne pas avoir apporté un peu plus de précision.

Du côté des Pumas, l’heure est au deuil. On en voit un peu plus sur l’organisation et le premier constat qui se fait, c’est le faible nombre de résistants. Les pertes de la précédente bataille représente donc une part très importante de leur effectif. Ernest, leur chef, livre à ses troupes un grand discours et appelle à ne pas laisser tomber. Derrière un masque d’insensibilité et de courage, on se rend bien compte qu’il est atteint par le décès de ses camarades. On découvre aussi son vrai nom, Shun, qu’il a renié. Pourquoi ? Serait-ce en lien avec son envie d’être un héros à tout prix ? Le personnage continue de s’épaissir, alors que la lutte s’annonce difficile.

Enfin, c’est au tour de Guess What de bénéficier d’un petit développement. On le retrouve dans l’Hasgar Ouest en train de défoncer un monstre, alors que deux jeunes filles sont sur le point de se faire froidement exécuter par les Forces de Sécurité. Les soldats disent que les gamines feraient de bon cobayes, à condition d’être mortes. Le lien avec cette fameuse unité est assez évident et le gouverneur compte sûrement utiliser les cadavres pour créer des monstres. Malheureusement, le justicier hyper-violent n’arrive pas à temps pour sauver les petites, et cet échec semble le toucher profondément lui qui paraissait dénué de sentiment. La scène du meurtre est montrée très crûment, on voit clairement une enfant se faire mitrailler. Une violence choquante, mais pas gratuite, car elle continue de servir le propos de l’œuvre, notamment en ce qui concerne la valeur d’une vie selon son origine. On commence par ailleurs à avoir des pistes sur l’identité de Guess What, qui serait-peut être A.J, un vieil ami des Pumas présumé mort.

En conclusion, Guess What ! valide la très bonne surprise du premier volume et continue de nous accrocher. Le trait nerveux et brut d’UBIK transmet parfaitement cette ambiance sale et violente des bas-fonds d’Hasgar. Si cette fois l’histoire se concentre quasi-exclusivement sur les trois “factions” du bien et développe énormément les personnages, le prochain tome, prévu pour le 17 septembre 2020, va probablement nous proposer une confrontation entre tous ces destins tragiques.