Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » First Job New Life Tome 1 & 2 – Métro, boulot, dodo

First Job New Life Tome 1 & 2 – Métro, boulot, dodo

First Job, New Life est un manga écrit en 2009 par Nemu Yoko. La série en 4 tomes terminée au Japon compte déjà 2 tomes édités en France chez Kana.

À peine sortie des études, Tama postule dans différentes entreprises en tant que graphiste. Petite, timide, et peu sûre d’elle, Tama est surprise d’être engagée dans une boîte de graphisme dédiée aux salles de pachinko. Les horaires de travail sont terribles, les deadlines sont intenables et malgré cela, Tama va progresser petit à petit dans cette entreprise qu’elle n’avait pas choisie au départ. »

Un manga qui nous ressemble 

L’œuvre de Nemu Yoko est un josei criant de vérité avec un personnage extrêmement attachant en prime ! Tama nous invite dans sa nouvelle vie de femme active dans une entreprise qui est, de prime abord, loin de lui ressembler. Notre héroïne navigue à travers les différents ressentis d’une nouvelle employée d’entreprise : la crainte de ne pas plaire à ses collègues, le manque de volonté, les horaires infâmes et bien d’autres.

Mais soyons rassurés : au-delà de ces sentiments très négatifs, Tama et son charme naturel vont découvrir l’amitié entre collègues, la solidarité et surtout, l’amour. Et oui, notre ingénue est tombée sous le charme de son supérieur, Domoto, avec qui elle travaille presque 24 heures sur 24. Cette frontière entre l’amour et le travail troublera la jeune femme, qui pourra étonnement compter sur un nouvel ami : Miyashita, un bel-âtre briseur de cœurs à l’âme sensible. Elle rencontrera ce dernier au cours d’un stage dans une salle de Pachinko, qui ne se passera forcément pas comme prévu… comment Tama parviendra-t-elle à gérer toute cette pression ? 

Le travail pour Tama n’est pas de tout repos et vient poser de grandes questions quant au sens du travail et du devoir dans la société japonaise : il n’est pas rare de voir des lits au sein des agences, pour ceux qui passeraient la nuit dans l’entreprise. Évidemment, Tama ne pourra pas y échapper ! D’une manière assez contradictoire, cette démarche qui la dérangeait auparavant, la rendra presque heureuse. Car oui, notre héroïne apprendra au fil des chapitres à trouver sa place et tisser des liens authentiques qui dépassent la simple entente entre collègues. À ce titre, la plume de Nemu Yoko est extrêmement habile et nous immerge dans l’univers dans la jeune femme comme si nous aussi étions de la famille Pachinko !

L’histoire, qui aurait pu être très plate, s’avère être pleine de bonnes surprises. Le scénario montre un souci du détail, chaque référence faite par Tama à un collègue est reprise de façon intelligente et plaisante et vient ajouter à la douceur que la jeune fille apporte autour d’elle (nous aussi, on veut trouver quelqu’un qui sent comme Koro…). Sa relation avec Domoto est intéressante, car un obstacle freine une possible relation. Tama va gérer la situation d’une façon plutôt étonnante et inspirante, mais aussi un peu triste…

En plus de cette attention aux détails, l’histoire délivre de bons rebondissements. Tama fera par exemple la rencontre d’Akiho, une jeune femme magnifique et plantureuse, folle amoureuse de Miyashita, son collègue aux apparences superficielles et détachées. Akiho se liera d’amitié avec Tama et ira même jusqu’à admirer la jeune femme, jusqu’à ce que sa jalousie l’emporte et vienne semer le trouble dans leur courte amitié. Là encore, la « rivalité » entre les deux jeunes femmes sur le plan amoureux donnera lieu à des moments riches en émotions pour Tama qui apprendra beaucoup de ce « triangle amoureux ». Encore une fois, le talent de Yoko s’est fait sentir au point de nous faire quitter la Team Domoto ! 

En bref, First Job New Life! est un josei rafraîchissant avec une héroïne extrêmement attachante de qui on apprend beaucoup. Presque chaque chapitre est vécu à travers ses pensées et son cœur encore jeune et peu expérimenté, donnant à ce titre une candeur et une originalité qui nous fait plaisir. La personnalité de Tama est très douce et quelque peu naïve, ce qui nous donne envie de la protéger contre toutes ces menaces autour d’elle, envers et contre tous ! C’est un personnage auquel tous les lecteurs peuvent facilement s’identifier et pour cause : nous avons tous été Tama un jour ! On a hâte de poursuivre notre lecture, avec le tome 3 qui sortira le 4 septembre, toujours chez Kana.