Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » La voie du tablier – Le légendaire homme au foyer

La voie du tablier – Le légendaire homme au foyer

La voie du tablier est un manga humoristique de Kousuke Oono, prépublié dans le Kurage Bunch. En France, c’est Kana qui s’occupe de la publication du manga, dans sa collection Big Kana. Le quatrième tome est sorti le 28 août 2020.

Notre homme est ancien yakuza devenu homme au foyer… Il se faisait appeler « Tatsu, l’immortel » ! Aujourd’hui, il est l’homme idéal : il prépare des bentô à tomber, il repère les meilleurs promotions et il aide même d’anciens collègues (?) dans leur quotidien… Mais malgré son adorable tablier, il ne peut totalement gommer son air patibulaire et son regard de tueur… Pour notre plus grand plaisir !


La voie du tablier est une rencontre étonnante entre le manga de yakuza et le gag manga. On y suit Tatsu, un ancien yakuza légendaire devenu homme au foyer. Le meilleur des hommes au foyer. Derrière cette idée loufoque, se cache un des meilleurs mangas humoristiques de ces dernières années, aux qualités multiples.

Kousuke Oono, dont c’est le premier manga, a un véritable talent de mise en scène. Les chapitres commencent toujours plus ou moins de la même manière, on y voit Tatsu faire à manger, repasser ou autre tâche ménagère, avec une intensité folle et un vocabulaire… étonnant. Avec son apparence flippante et ses manières de yakuza, il ne manque pas d’effrayer les passants et s’attirer de nombreux problèmes. Forcément, quand on demande de la poudre blanche pour avoir de la farine et qu’on découpe de la viande avec une dague typique des bandits japonais…

Les chapitres se terminent eux aussi toujours de la même façon, à la page de la chute. L’auteur ne prend pas le temps de désamorcer la situation, ou de nous fournir le fin mot de l’histoire. On a toujours l’impression qu’il manque quelque chose et c’est tout simplement génial. Les situations et les personnages sont tellement absurdes que les traiter comme dans les autres gag manga les rendraient ridicules. Les histoires s’enchaînent comme les éclats de rire, sans qu’on s’en rende compte.

Derrière cette base définitivement comique, La voie du tablier propose tout de même un propos, de manière légère, sur la société japonaise. Le passé de Tatsu le poursuit constamment, que ce soit à travers d’anciens collègues et rivaux, ou bien la police. Personne ne semble accepter que le grand Tatsu l’Immortel se soit rangé, pour devenir le mari idéal. Même les inconnus le jugent constamment, sur son style vestimentaire de yakuza (avec en plus un tablier de cuisine), son regard mauvais et j’en passe. Pourtant, à force de prouver ses talents, il réussit à se lier d’amitié avec les habitants de son quartier, du commerçant à la ménagère.

Au fil des tomes, on découvre de nombreux personnages récurrents, sur lesquels Tatsu ne manque pas d’avoir une certaine influence. Ainsi, il initie à la voie du tablier son ancien subordonné et ami, relance sa rivalité d’antan autour d’un concours de cuisine et j’en passe. Ce quatrième volume nous introduit d’ailleurs le sympathique Bob, un Américain venu habiter au Japon, mais qui a un peu le mal du pays. Finalement, le personnage qui a le plus changé, c’est Tatsu lui-même, et cela grâce à sa femme Miku. Sorti du crime par et pour elle, leur relation a de quoi faire rêver n’importe quel couple.

Côté dessin, là encore, c’est une démonstration. Le trait est vivant et dynamique, avec un style assez plutôt singulier. Le découpage, lui, est super efficace et nous entraîne dans l’action, ou au contraire pose un moment de calme selon les chapitres. Tatsu dénote des autres personnages du manga, mais s’intègre pourtant parfaitement sur les planches. Décidément, notre seule réserve va au nombre de pages, seulement 160 par volumeVéritable coup de cœur de la Team, c’est avec impatience qu’on attend le tome 5 de La voie du tablier, toujours aux éditions Kana !