Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Alpi the soul sender Tome 1 – La petite exorciste

Alpi the soul sender Tome 1 – La petite exorciste

Alpi the soul sender est un Seinen fantasy de Rona. Paru au Japon dès 2018 et toujours en cours, la série est désormais éditée en France chez Ki-oon !

Les esprits divins sont source de vie. Cependant, leur mort enclenche une malédiction qui détruit tout ce qui les entoure… C’est là qu’interviennent les soul senders ! Ces rares élus sont capables d’absorber la pollution maléfique et de délivrer l’âme des esprits. Malgré son jeune âge, Alpi fait partie de ces mages d’élite. Aidée de son fidèle serviteur Pelenai, elle fait de son mieux pour remplir sa tâche, en dépit des souffrances extrêmes provoquées par le contact avec les ténèbres divines. La fillette s’est lancée dans une odyssée à travers le monde sur les traces de ses parents, eux-mêmes soul senders et disparus au cours d’une mission…

Rona nous invite à voyager dans un monde fantasy on ne peut plus réussi aux côtés de Alpi, cette petite boule d’énergie au grand cœur et aux immenses talents, ainsi que de Pelenai, esprit rationnel qui aide notre héroïne dans sa mission pas comme les autres : celle d’accompagner les âmes des esprits divins, ces sources de vie et de nature, à rendre leur dernier souffle. Cette mission n’est pas de tout repos, et la gentillesse d’Alpi complique la tâche : au lieu de se ménager, car rappelons-le, chacune des missions met en péril le corps du soul sender, elle veut sauver tous ceux dans le besoin ! Son voyage s’annonce périlleux, mais selon elle, c’est le prix à payer en tant que bon soul sender… mais aussi pour retrouver ses parents, lesquels sont depuis longtemps disparus. Avec elle : un ensemble de lettres retraçant leur voyage, et elle compte bien suivre méticuleusement leurs pas en espérant les retrouver et se rapprocher d’eux.

Leur itinéraire amène la jeune Alpi de villes en villes, où elle devra tester ses capacités, tant physique que mentales : alors qu’elle n’était pas obligée de sauver un village, qui selon Pelenai, en plus de ne pas être dans un besoin urgent, profitait de la bonté de la jeune femme, elle le fera sans hésiter. Elle est même confrontée à un profond dilemme qui met en question ce pourquoi elle est soul sender, et pour qui : est-ce pour satisfaire la soif des hommes et leurs besoins, ou est-ce pour accompagner les esprits divins en prenant leur souffrance ? Alpi a des doutes sur le chemin à suivre, mais les rencontres qu’elle fait sur son chemin l’aident à faire le bon choix. Rona a donc su créer un équilibre parfait entre sa sensibilité enfantine et sa détermination, sa dévotion très mature : on a donc droit à un personnage empli de nuances et on trépigne d’envie d’en savoir plus !

Alpi the soul sender est une sorte de miroir inversé de l’exorcisme que nous avons pu voir dans d’autres mangas : là où les procédures d’exorcisme sont très axées sur les démons et les esprits malsains, ici, ce sont des esprits divins qu’il faut sauver, leur mort engendrant de néfastes conséquences. Celle-ci se fait petit à petit et laisse au lecteur la possibilité de voir comment le paysage et les personnages se transforment à petit feu si Alpi n’intervient pas. Son importance pour le monde en tant que soul sender n’est pas à prouver. L’auteur joue bien avec la nature, les éléments, le tout avec une certaine poésie.

Pour ce qui est du dessin, Rona nous propose là aussi quelque chose de très plaisant. Les pages sont lumineuses, le trait léger, créant des atmosphères féériques. Une ambiance qui contraste avec les sombres secrets que nous cache le scénario, sans compter les scènes de tortures que subit Alpi, qui sont là aussi bien mises en scène.

Ce manga ne s’annonce pas comme un long fleuve tranquille, et c’est tant mieux ! Le pari est réussi pour Alpi the soul sender, qui a su mélanger de nombreux thèmes avec un grand sens de la poésie, tout en étant original. On a hâte de découvrir la suite, dans le tome 2 qui sortira le 5 novembre, toujours chez Ki-oon.