Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Mob Psycho 100 Tome 15 & 16 – L’antagoniste de sa vie

Mob Psycho 100 Tome 15 & 16 – L’antagoniste de sa vie

Mob Psycho 100 est un manga de ONE (One-Punch Man) publié chez Kurokawa. Ici, nous parlerons des tomes 15 et 16 qui sont donc les deux derniers de la série.

Tome Kurata, la présidente du club de télépathie auquel Mob est inscrit, compte bien parvenir à communiquer avec les extraterrestres avant la fin de l’année scolaire… Mais comment Mob et ses camarades vont-ils s’y prendre pour trouver de vrais télépathes… ?!

 

Alors que le quatorzième tome de la série nous laissait sur un climax explosif comme ONE sait si bien le faire par moment, Mob retourne à sa vie d’adolescent alors que Smile a disparu, ce qui n’a pas l’air d’être son problème. La fin de l’année scolaire arrive, amenant avec elle la fin du récit.

On s’attendait à ce que l’avant-dernier volume nous propose un début d’arc final bourré d’action et de tension, avec cet esprit nekketsu souvent présent dans le manga. Il n’en est rien, on suit deux histoires bien distinctes autour de la vie quotidienne des frères Kageyama. D’un côté, Tome Kurata souhaite entrer en contact avec des extraterrestres et, comme d’habitude, Mob se retrouve embarqué dans cette affaire, bien malgré lui. Dans le même temps, c’est la romance autour de Shigeo qui est mise en avant, alors qu’il va devoir déclarer sa flamme à sa dulcinée ! On a tout de même le droit à quelques passages d’actions et de pouvoirs surnaturels, mais on a avant tout affaire à une tranche de vie comique, traitant du si important thème de l’adolescence.

Mais où veut donc nous emmener ONE ? Qu’a-t-il en tête pour la fin du manga ? Il faut ouvrir le tome 16 pour le savoir, et là, une sacrée surprise nous attend. Alors que Mob comptait déclarer son amour à Tsubomi, bouquet de fleurs en main, son plan est perturbé. Un accident de voiture arrive sur le lieu du rendez-vous, et notre héros va devoir utiliser ses pouvoirs psychiques pour sauver quelqu’un. Il y laisse des plumes, mais survit tout de même. Le problème, c’est que le choc a été suffisamment violent pour qu’il laisse s’échapper ses pouvoirs et perde le contrôle à nouveau. Avec les deux histoires du tome précédent, on se demandait si l’auteur comptait offrir un dernier coup d’éclat à son personnage principal, et c’est finalement bien au-delà de nos espérances, ONE donne tout dans cet ultime volume.

De l’action et de l’épique en veux-tu en voilà, tout ce qui a fait le sel de la série pendant des années est retranscrit dans cette fin. Cette dernière bataille est l’occasion de retrouver tout le casting de la série d’une manière très intelligente et naturelle, loin de ce qui peut parfois se faire dans les moments “all-star” des fins de manga. Malin, ONE en profite d’ailleurs pour conclure les arcs narratifs de nombreux personnages, rappelant que Mob Psycho 100 est bien plus qu’un manga de bagarre et de super-pouvoirs.

On en parlait tout à l’heure, le thème de l’adolescence est un élément clef du manga. Piégée entre l’enfance et la vie d’adulte, cette période est un océan de doute et de questions sur le monde, mais aussi sur soi. Ainsi, le dernier ennemi de Mob sera lui-même. Encore une fois, ONE fait preuve d’une grande finesse, en apportant des réponses à toutes les intrigues autour de Shigeo. Certaines d’entre elles sont pourtant posées depuis le tout début, mais rien n’a été oublié, que ce soit l’origine des pouvoirs du jeune homme, ou bien d’autres plus discrètes. C’est aussi l’occasion d’offrir une dernière grande scène au génial Reigen, son mentor, dans ce qui pourrait bien être le moment le plus émouvant de la saga.

En fermant le livre, on ne peut être que satisfait par cette fin en apothéose à la hauteur d’une série tout aussi incroyable. Mob Psycho 100 est un manga qui aura réussi à toucher le lecteur au plus profond de son être, dans laquelle chacun a pu se reconnaître à un moment ou un autre. Humour, action, émotion, ONE excelle dans tous les domaines et nous aura offert un véritable chef-d’œuvre. Étonnante au premier abord, cette succession de tome 15 et 16 représentent parfaitement la série, dans tous ses tons et ses forces. Les adieux sont difficiles, mais on peut espérer retrouver tout ce beau monde dans une saison 3 d’ici quelque temps, ainsi que tous les tomes chez Kurokawa. On retiendra de l’incontournable Mob que c’est peut-être vous le plus grand antagoniste de votre vie, mais aussi et surtout son héros, alors donnez tout !