Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Parasite Tome 5 – Goto

Parasite Tome 5 – Goto

Parasite est un manga d’Hitoshi Iwaaki, véritable culte parmi les cultes. Glénat propose aujourd’hui une nouvelle édition « Originale », dont le tome 5 est désormais disponible. Encore blessé par la mort de Kana, notre duo atypique s’était fait prendre en filature dans le tome précédent, par un détective voulant les photographier. Mais qui a bien pu l’envoyer ? C’est ce qu’ils vont chercher à découvrir dans ce très bon tome 5.

Démasqués par un détective, Shinichi et Migy se préparent à toutes les éventualités. Mais la menace n’allait pas venir des humains…

Le tome commence sur un désaccord, car si Migy et Shinichi veulent tous les deux partir à la poursuite du détective, chacun a une idée en tête : le tuer d’un côté, le capturer vivant de l’autre. Les dissensions entre les deux protagonistes rendent la poursuite impossible et ils perdent leur cible de vue. Shinichi est sur le point de craquer et a de plus en plus de mal à se faire à sa situation. Alors que Migy l’avertit que tous les deux débutent leur carrière de cobaye, l’humain sombre dans la paranoïa, rompt avec Murano et pense même à tuer son parasite.

Mais notre main droite préférée n’a pas dit son dernier mot ! Il propose à son hôte de faire équipe avec Mamoru Uda, l’autre symbiote rencontré dans le chapitre 14. Cette équipe étonnante se met donc d’accord pour partir en quête de l’homme et l’interroger « sans le trucider », et ils y parviennent. Cependant, le détective Kuromori a du mal à croire toute l’histoire qui lui raconte les quatre compagnons. Encore et toujours cerveau de la bande, Migy va réussir à le convaincre en lui parlant de son employeur et en lui révélant sa véritable nature : celle d’un dangereux parasite.

Pas le temps de célébrer cette victoire, car Shinichi reçoit un appel de Ryoko (ou Reiko selon l’interlocuteur), qui le somme de la rencontrer dans une université, en plein jour. Le duo s’exécute avec prudence et a une longue discussion avec cette femme accompagnée de son nouveau-né. Une joute verbale sans fin, qui parvient à déstabiliser Shinichi, qui vient abîmer encore un peu plus son état mental déjà inquiétant au début du tome. Alors que Migy continue de plaider pour une collaboration pacifiste pour faire plaisir à son hôte, le cœur du jeune homme ne cesse de se remplir de pulsions meurtrières…

Dans le même temps, le détective a fait son choix et décide d’enquêter sur son employeur et son équipe. Il envoie donc Abe, son assistant, en filature, mais ce dernier va rencontrer la mauvaise personne, au très mauvais moment. Kuramori, qui suivait son acolyte par radio, s’empresse d’entrer à nouveau en contact avec Shinichi, mais cette fois pour obtenir de l’aide. Les deux personnages principaux se retrouvent encore une fois au milieu de la tempête, sans se douter qu’une terrible menace les guette : Goto, un des parasites les plus puissants et intelligents. Le combat s’engage, mais semble perdu d’avance face à cette abomination de la nature… À moins que Shinichi nous réserve quelque chose ?

Le tome 5 de Parasite est une lecture dense, au scénario toujours aussi élaboré. Il marque l’inversion des rôles entre Migy et Shinichi, l’un s’éveillant au pacifisme pendant que l’autre sombre dans la violence. Une représentation habile de leur statut de symbiote et d’influence bilatérale. La relation entre les deux personnages se rapproche plus que jamais de l’amitié, Migy n’hésiterait pas à tuer pour protéger Shinichi. Véritable incontournable, le manga de Hitoshi Iwaaki continue de nous impressionner.