Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » My Hero Academia Tome 26 – La famille Todoroki

My Hero Academia Tome 26 – La famille Todoroki

My Hero Academia est le très populaire manga de Kohei Horikoshi publié aux éditions Ki-oon. Le tome 26 étant actuellement disponible en librairie, il est l’heure de faire le point. Voici notre avis !

À la suite de son affrontement avec Re-Destro, Tomura a vu son alter s’éveiller pour de bon… Plus fort que jamais, le voilà à la tête de la Ligue de libération des super-pouvoirs ! En effet, afin de vaincre leur ennemi commun, l’Alliance et le Front de libération ont décidé de joindre leurs forces…

Alors que Shigaraki se renforce sur tous les points, les apprentis héros suivent eux aussi une formation d’exception, pour devenir le plus opérationnels possible. Izuku, Bakugo et Todoroki se retrouvent tous les trois en stage chez le héros numéro 1 : Endeavor. Bien que ce soit le père de Shôto, Endeavor ne compte pas ménager ses stagiaires et leur impose à tous les trois un entraînement intense, visant à améliorer des points précis chez chacun d’entre eux, tout en les faisant progresser de manière globale. L’objectif d’ici la fin du stage, c’est qu’ils réussissent à réussir une mission plus vite que leur tuteur.

Outre le côté super-héroique, ce volume se concentre également sur la famille de Todoroki, où un dîner de famille dérape complétement. Enji Todoroki cultivait un petit espoir que le stage puisse le rapprocher de son fils, dans la continuité des évènements récents. Malheureusement, Shôto n’entend pas les choses de cette oreille et le stoppe immédiatement. Malgré tout, l’auteur nous immerge un peu dans le foyer Todoroki, où l’on en apprend plus sur Natsuo et Fuyumi, ainsi que sur Shôto, différent de ce qu’on a l’habitude de voir à l’école. C’est aussi l’occasion d’en développer, une fois encore, Endeavor, dont le profil se complexifie plus que jamais. Il est sans aucun doute le personnage de MHA avec l’écriture la plus travaillée à l’heure actuelle, et cela ne risque pas de s’arrêter de si tôt.

Dans le même temps, la fin de la société super-héroïque que nous connaissons semble s’approcher un peu plus à chaque page. Shigaraki est désormais à la tête d’une terrifiante armée, aux capacités qui concurrencent clairement celle des héros. Alors que dans le camps du bien… Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils n’en mènent pas large. L’horreur derrière les agissements de All for One devient de plus en plus claire, dans une scène poignante où Aizawa et Present Mic font face à leur ami d’enfance, ou ce qu’il en reste.

Décidément, on n’arrête plus Kohei Horikoshi qui enchaîne les tomes de haute volée. Alors que certains voyaient dans l’arc précédent une baisse de régime, l’auteur est dans une lancée qui a fait prendre à son manga un niveau supplémentaire, que ce soit pour ce qui touche au scénario, ou tout simplement dans le ton de l’œuvre. La guerre semble inévitable et s’il garde la même dynamique, l’auteur saura assurément toucher un nouveau public et faire taire certaines critiques à son égard. Le prochain tome sortira le 7 janvier 2021, toujours chez Ki-oon