Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » L’Attaque des Titans Tome 32 – Le début de la fin

L’Attaque des Titans Tome 32 – Le début de la fin

L’Attaque des Titans ou Shingeki no Kyojin de Hajime Isayama est un des mangas ayant connu le plus grand succès ces dernières années. Pika éditent le manga depuis maintenant quelques années et le tome 33 est enfin arrivé en France le 25 novembre 2020 : c’est de celui-ci qu’on parlera aujourd’hui !

Désormais détenteur du pouvoir de l’Originel, Eren décide, pour le bien de l’île du Paradis, d’exterminer tout le reste de l’humanité, et se met en marche à la tête d’une gigantesque meute de Titans. Incapables de déterminer s’il faut les considérer comme une bénédiction ou au contraire comme une calamité, Mikasa, Armin et les autres choisissent de faire tout leur possible pour sauver le monde…

Ce tome 32 fait face aux terribles précédents tomes 30 et 31, où Eren a mis son plan à exécution pour en découdre une bonne fois pour toute, le grand terrassement. Ce plan consiste a détruire le monde entier et tuer la totalité de l’humanité excepté ceux de l’île du paradis où nous suivons nos héros depuis le début de l’histoire. Une horrible résolution qui a définitivement fait basculer notre protagoniste en l’antagoniste principal de l’histoire. Mais on se rend compte ici de la finesses d’écriture d’Isayama.

Comme le tome aime si bien nous le rappeler à un moment, Eren a toujours été extrémiste et ce dés le début du manga quand il promet de “tous” les détruire en parlant des titans qui étaient ses ennemis à un moment T de l’histoire. Mais aujourd’hui, son ennemi est l’humanité. Il ne laissera aucun répit à quiconque, enfants ou femmes, il veut briser ce cercle de la haine en tuant tout le monde pour protéger les siens. Une intention noble qui devient très vite une intention ignoble sans mauvais jeu de mot.

Néanmoins, tous les anciens compagnons d’Eren vont ici se liguer contre lui et partent en mission pour mettre un terme à son plan extrême. La situation est plutôt originale car les anciens ennemis sont aujourd’hui les alliés de taille et Annie étant libre, fait dorénavant équipe avec Mikasa, Armin et les autres pour stopper Eren. D’autant plus cocasse quand on comprend que les ennemis principaux de l’humanité redeviennent les titans avec à leurs tête la personne qui voulaient le plus leur mort, Eren Jaeger.

L’équipe de choc part donc en direction du port pour rejoindre Mahr le plus vite possible, mais c’est sans compter de nombreux obstacles sur leur route, à commencer par les pro-Jaeger qui soutiennent Eren dans son projet et considère ceux qui sont contre lui comme des traitres.

Ici, on ressent les craintes et les peurs des personnages, que ce soit Annie qui a toujours été froide qui a peur pour son père ou encore Jean qui ne sait pas s’il fait bien de se mettre contre Eren au risque de mourir et de ne jamais connaitre la vie de paix à laquelle il aspire tant ou encore Reiner en plein désarroi, nos héros sont ici fragiles et seuls là où Eren semble invincible avec une armée de titans qui lui obéit au doigt et à l’œil.

Grand moment d’émotion vers la fin du tome quand on revoit certaines scènes marquantes qu’on connait ou ne connait pas du point de vue d’Eren qui rend ce début de climax touchant. Car oui, nous ne sommes qu’au début du climax de l’histoire et la température commence à monter. La suite et fin de ce récit qui opposera tous nos protagonistes s’annonce palpitante, et pour la découvrir, il faudra prendre notre mal en patience et attendre le tome 33 à paraître le 7 avril 2021.