Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Called Game Tome 3 – Le Dragon

Called Game Tome 3 – Le Dragon

Called Game est un manga de Kaneyoshi Izumi publié en France par Kazé. La série est toujours en cours au Japon avec 4 volumes sortis. En France, le troisième tome est disponible depuis le 9 décembre !

Incapable d’échapper par ses propres moyens à ses ravisseurs, Alna constate avec amertume son impuissance. Elle se voit alors offrir une opportunité pour devenir plus forte si elle accepte de mettre son épée au service de son sauveur : Arthur, le véritable roi du pays de E ! La volonté de « Violette » fait retomber ce dernier dans ses souvenirs, à l’époque où, jeune et innocent, il ignorait encore tout des cruautés de la cour. Tout commença lorsqu’il rencontra un dragon…

Nous retrouvons Violette, bien obligée d’accepter la main que lui tendait Arthur dans le tome précédent. En voyant notre princesse, le véritable roi du pays de E se rappelle la cruauté qui habite le pays. Kanoyshi Izumi en profite pour nous proposer un flash-back sur son enfance et une rencontre qui a changé la vie du roi : celle avec Vary, un « dragon ». Enfant, il se baladait dans une tour, malgré les interdictions à cause de la présence d’un prétendu monstre. Couvert par son demi-frère Henry, il partit à l’aventure bien décidé à abattre la créature. Seulement, le monstre n’est autre qu’un être humain. Un guerrier des tribus du Nord, enchaîné et blessé.

Il va se lier d’amitié avec lui, apprenant le combat à ses côtés. Mais cette relation va prendre une tournure dramatique, quand Henry, fraîchement couronné, commande l’exécution de Vary par les mains d’Arthur ! C’est avec le cœur brisé que les mots de sa défunte mère Margaret résonnent en lui « Ne t’approche pas d’Henry ». Dans une violente altercation, Henry déclare n’avoir jamais aimé ni Arthur ni Margaret, allant même jusqu’à avouer le viol de cette dernière. La fin d’une fraternité de façade, mais aussi de la paix dans la cour. Alors qu’il pensait avoir réussi à exfiltrer son seul ami, Henry va pourtant le découvrir sur l’échafaud. Vary l’encourage dans cette torture, lui disant de le tuer avec dignité et respect. Alors que le peuple est en liesse, Arthur se jure d’un jour prendre le trône et changer ce pays.

Arthur se retrouve dans Violette et décide donc de la prendre sous son aile. Mais pendant que le roi cherche à faire de notre héroïne une alliée de taille, les complots se multiplient. Dame Catherine est déterminée à conclure un pacte avec l’évêque, et compte bien se débarrasser des candidates qu’il n’apprécie pas. La première sur la liste n’est autre que… Alna ! La tension est à son comble, entre Alna, la vraie, et Camilla, la fausse : les deux jeunes femmes ont du mal à s’entendre et Camilla dévoile un visage particulièrement sombre avant de disparaître.

Le deuxième tome nous avait laissé sur notre faim, mais ce troisième tome nous a rassasié ! Le flashback sur la vie d’Arthur est très prenant et émouvant. Son histoire montre à la perfection à quel point il est important pour lui de marquer une rupture avec le règne de son demi-frère et de trouver une alliée pouvant lui apporter du pouvoir. Avec un parallèle extrêmement beau entre la main de Vary et celle d’Arthur, l’on comprend que la relation entre Violette et Arthur ne sera pas qu’axée sous un romantisme de conte de fée, mais bel et bien sous la marque du respect et du combat contre son passé. C’est très bien amené par Kaneyoshi Izumi !

Le tome se conclut sur un cliffhanger assez glauque et mystérieux, où l’on voit la main d’une femme gisant sur le sol, laissant présager le pire pour Camilla. Espérons que ce soit un peu différent de celui du tome 1, qui se concluait lui aussi sur un décès brutal et inattendu. Le quatrième tome sortira le 10 février prochain, toujours chez Kazé !