Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » L’Oxalis et l’or Tome 2 – Nouveau voyage

L’Oxalis et l’or Tome 2 – Nouveau voyage

« L’Oxalis et l’or » est un seinen prépublié dans l’Ultra Jump en 2019. Imaginée par Eiichi Kitano, la série est en France publiée chez Glénat ; le deuxième tome depuis le 4 novembre dernier en librairie.

Suite à un regrettable accident pris pour une provocation, Amelia et Conor ont été capturés par les hommes de Bill the Butcher. Alors que les deux jeunes gens redoutent une punition, Elijah, le bras droit de Bill, leur propose de guérir ce dernier de sa haine viscérale des Irlandais afin de faciliter son ascension politique. Il leur demande simplement de rester enfermés avec le chef de gang pour qu’il s’habitue à eux. Amelia accepte après avoir âprement négocié quelques avantages, dont un fiacre pour Baltimore… sans savoir dans quel piège elle et son fidèle Conor ont mis les pieds !

Nous avions achevé le premier tome sur une fâcheuse altercation entre Amelia et le cruel Bill the Butcher ! Notre héroïne et son fidèle acolyte sont donc capturés à la demande d’Elijah, bras droit de Bill, avec une idée très particulière en tête : guérir Bill de sa haine envers les Irlandais, mais comment ?

Elijah joue aux médiateurs entre les deux irlandais et Bill : il prévoit de les enfermer dans la même pièce pendant 24 heures. Seul problème : Bill est un champion de boxe, et pourra aisément se débarrasser d’eux dans ce laps de temps. Consciente du danger que représente cet homme, Amelia décide de négocier auprès d’Elijah quelques avantages. Seulement, Elijah semble avoir un plan très arrêté derrière la tête qui n’épargnera ni nos deux héros, ni Bill the Butcher… Comment est-ce-que nos deux “gold diggers” parviendront-ils à se sortir de ce pétrin ? Arriveront-ils à atteindre la Californie ?

 

 

Ce deuxième tome est plus intéressant que le premier, mais n’a pas su nous conquérir. Les deux tiers du tome se concentrent sur l’histoire de Bill the Butcher, assez intrigante, et la façon dont Amelia et Conor ont pu se tirer de cette épineuse situation. Un passage très intéressant a été vite évincé, et c’est très dommage : alors que Bill est prêt à être pendu et qu’Amelia vient le sauver, une grande dispute éclate au sein du public sur l’acceptation des irlandais et les inégalités existant entre tous. L’auteur aurait pu mettre cette scène en avant en lui donnant autant d’émotions que dans les flashback de Bill, qui furent tous très plaisants. Le propos concernant la ruée vers l’or et l’immigration aurait été encore plus approprié.

De plus, la fin de ce tome ne nous satisfait pas. Après un tel développement sur l’intrigue entre Bill, Elijah et nos deux héros qui a su répondre à nos attentes, les chapitres suivants nous retirent cet engouement aussi vite qu’il est arrivé. Peut-être aurait-il était préférable de finir le tome sur les adieux entre Bill et Amelia, lesquels furent très appréciés, et prendre le temps de développer un peu plus les raisons de la xénophobie de Bill. Une grande perche nous était tendue mais n’a pas été reprise par l’auteur : Bill est arrivé à New York à 11 ans et n’est donc pas new-yorkais de souche. Il aurait été intéressant d’explorer cette piste et finir le tome sur une note très haute.

Heureusement que le trait de l’auteur reste solide : le chara-design des personnages est fort et est très approprié au propos général. Il est brut et authentique, exactement comme son héroïne !

Le tome 3 sera disponible en librairie en le 17 mars prochain, chez Glénat : l’on espère être plus emballés la prochaine fois !