Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Just not married Tome 5 – Nouvelle vie !

Just not married Tome 5 – Nouvelle vie !

Just not married est un slice of life romantique de Kinoko Higurashi, disponible dans la collection Life de Kana. Le cinquième et dernier tome de la série est disponible depuis le 22 janvier dernier en librairie ! Une suite se déroulant 5 ans après a d’ailleurs été annoncé récemment au Japon.

Ritsuko et Non-chan vivent ensemble depuis 8 ans mais ne sont pas mariés. Alors que la pression sociale est importante, ils préfèrent prendre leur temps et faire les choses à leur rythme. Tout en alternant les points de vue des deux héros, nous découvrons que le couple s’apprête à vivre un grand tournant dans son histoire… Un dénouement plein d’émotions !”

Ce dernier tome commence fastueusement par une sortie à l’aquarium. Nos deux tourtereaux sont loin d’imaginer que cette simple sortie va changer le reste de leur histoire ! En effet, Ritsuko, excitée de retrouver le phoque qu’elle avait nommé au collège et le présenter à Non-chan, apprend qu’il a eu un enfant ! Cette nouvelle sonne comme un électrochoc chez elle, qui ne peut s’empêcher de penser au chemin parcouru depuis le temps. De son côté, Non-chan a lui aussi le même ressenti. Entouré d’enfants, Non-chan ne peut s’empêcher de se projeter avec Ritsuko : est-ce le début d’une nouvelle histoire ? 

En attendant de pouvoir chacun exprimer leur désir, Non-chan fait part à Ritsuko de son envie d’adopter… un chat. Derrière cette proposition soudaine, se cache en réalité sa volonté de quelque chose de nouveau : un enfant ! Cependant, cette idée est loin de plaire à la pragmatique Ritsuko. Elle estime que Non-chan n’est pas assez responsable et une grosse dispute éclate alors. C’est en apprenant que sa sœur est enceinte que Ritsuko change d’avis. Mais avant de pouvoir adopter un chat, il faut déménager ! Notre couple préféré, enfin remis de ses émois, se met allègrement à la recherche d’un nouvel appartement. C’est alors que Ritsuko a une idée de génie

Just not married a ouvert le bal des séries de la collection Life de Kana et s’impose clairement comme l’incontournable de la collection ! En plus d’une narration authentique, l’auteur a pris soin de parvenir à un dénouement certes attendu, mais apprécié. Pour ce faire, Kinoko Higurashi est resté fidèle au caractère des personnages et à l’ensemble des raisons qui font d’eux ce qu’ils sont. C’est avec délicatesse et simplicité que s’achève la série : on ne pouvait pas rêver d’une meilleure fin, c’est un sans-faute touchant pour Kinoko Higurashi !

C’est sur ce dernier tome que le choix original de narration (l’altération des points de vue) prend tout son sens. Déjà très pertinent depuis le début, c’est encore plus intéressant à la tombée de rideau ! Plonger le lecteur dans leurs tourments avant que chacun n’échange sur ces questions est vraiment génial. Nous sommes totalement immergés dans leur quotidien, dans leur intimité et chacun peut se reconnaître dans l’un d’eux. Parvenir à une telle communion avec le lectorat, c’est rare !

De plus, Kinoko Higurashi ne s’est pas reposé sur ses acquis. L’auteur nous a réservé une surprise très émouvante (peut-être encore plus que le dénouement) en nous présentant un autre point de vue inattendu : celui de l’appartement des amoureux ! Ce dernier chapitre est très intelligent, car il marque avec brio la nouvelle vie de Ritsuko et Non-chan. Cette personnification de l’appartement est touchante, surtout après le dénouement romantique entre les deux tourtereaux. C’est très bien joué !

Enfin, les dessins sont toujours aussi bons. Les pages sont toujours aussi lisibles, le chara-design toujours aussi plaisant, l’attention portée aux expressions faciales toujours aussi appliquée. En bref, tout est dans la parfaite continuité du début. C’est non sans tristesse que nous quittons déjà ce couple si attachant. Cette romance pour adulte a réussi à nous faire rêver et réfléchir à la fois grâce à un mélange d’humour et de réalité. Il mérite bien sa place dans la collection “Life” de Kana et assurément une place dans toutes les bibliothèques.