Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Sailor Moon Eternal Edition Tome 2 – Silver Millenium

Sailor Moon Eternal Edition Tome 2 – Silver Millenium

Dans le domaine du manga culte, Pretty Guardian Sailor Moon s’impose. Sorte de Dragon Ball du shōjo, c’est un véritable phénomène des années 90. L’œuvre phare de Naoko Takeuchi a donné un second souffle aux histoires de mahō shōjo, aussi appelée magical girl, ces jeunes filles au pouvoirs magiques. Pour fêter ses 20 ans, Pika Édition a décidé de sortir une nouvelle mouture de Sailor Moon, avec la superbe Eternal Edition. Aujourd’hui, nous allons parler du second tome.

Usagi a rassemblé les trois autres Sailor et fait tout pour contrecarrer les plans du Dark Kingdom, cette organisation maléfique qui vole l’énergie vitale des humains pour ressusciter leur grande souveraine. Bientôt, l’énigmatique Sailor V se joint aux guerrières et se présente comme Princess Serenity, l’héritière du royaume de la lune. Mais est-elle vraiment celle qu’elle prétend être ? Il est temps pour les justicières de retrouver leurs souvenirs afin de lever les derniers mystères sur leur vie antérieure et en savoir enfin plus sur l’identité du beau Tuxedo Mask et ses allégeances…

Après un premier tome qui a su nous charmer, Sailor Moon est de retour avec un second volume terriblement dense ! En effet, l’arc Dark Kingdom se termine déjà, dans un torrent de révélations et de retournements de situation. Nous retrouvons donc Usagi faisant la rencontre son idole Sailor V, qui se révèle être la fameuse Princesse Serenity. La princesse rejoint donc les rangs… ou pas ? En effet, seulement quelques pages plus tard, nous apprenons que Sailor V n’est en vérité qu’un leurre, la véritable princesse étant Sailor Moon, notre héroïne. Pourquoi avoir essayé de tromper le lecteur, pour lui révéler la vérité l’instant suivant ? Serait-ce un revirement de l’auteur, à qui la décision ne plaisait plus ? Quoi qu’il en soit, Usagi est désormais la pièce centrale de toutes les intrigues de son monde, pour son plus grand malheur.

En effet, Naoko Takeuchi ne s’arrête pas là, on apprend que toutes nos collégiennes sont en réalité des réincarnations de guerrière du Silver Millenium , disparu depuis. Il en va de même pour Tuxedo Mask et les combattants aux noms de gemme sous les ordres des Queen Beryl. La mémoire de tous les acteurs de cette histoire se mélange avec celle de leur ancien-eux, risquant au passage de perdre un peu le lecteur. Quoi qu’il en soit, la lutte contre le mal s’intensifie donc, alors que Queen Metalia s’empare d’un fragment du Cristal d’argent. Voyage sur la Lune, au Pôle Nord, grand combat final, le rythme ne redescend pas avant que Sailor Moon triomphe de son adversaire.

Queen Metalia défaite, nous voilà un peu perplexe. Elle représentait le mal absolu, mais surtout, elle était la seule et unique raison pour nos collégiennes de se battre. Nous sommes ici à mille lieux d’un ennemi de début de manga, qui sert avant tout à mettre le héros et ses aptitudes en avant, c’était le boss final ! Que va bien pouvoir nous raconter Sailor Moon désormais ? Quel mal peut donc s’abattre sur la Terre et la Lune ? Les dernières pages nous offrent un twist pour le moins étonnant, mais aussi risqué, qui semble marquer le commencement d’une toute nouvelle histoire. Après avoir présenté des enjeux aussi importants, la tâche va être ardue pour garder le lecteur aussi impliqué.

Les dessins de Takeuchi sont toujours aussi bons et on reste soufflés par les scènes sur la Lune. De magnifiques pleines-pages montrant la Terre vue de son satellite, les vestige du Silver Millenium, c’est un univers enchanteur que nous propose ici l’auteur. Malheureusement, les scènes d’actions, elles aussi très belles, manquent cruellement de clarté, et ce qui était un détail dans le premier tome devient un point faible ici. En effet, les combats sont aussi nombreux qu’importants, et on se retrouve malheureusement à décoder les évènements plus qu’à les suivre.

Si ces critiques peuvent faire croire que ce second tome de Sailor Moon est mauvais, détrompez-vous. Nous avions déjà largement parlé des qualités dans l’article sur le premier tome, et elles sont pour beaucoup encore présentes. L’édition est magnifique, le dessin aussi, et nous avons très hâte de voir la suite, en espérant que le tome 3 nous rassure. Il sera disponible le 17 mars 2021, toujours chez Pika.