Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » 20th Century Boys Tomes 3&4 – Fin du monde et espoir naissant !

20th Century Boys Tomes 3&4 – Fin du monde et espoir naissant !

20th Century Boys est un des grands classiques de l’incontournable Naoki Urasawa. Cette année, les éditions Panini éditent enfin la Perfect Edition du manga. Les tomes 3 et 4 de ce bijou sont disponibles en librairie depuis les 2 et 30 décembre dernier !

Alors que son identité n’a toujours pas été révélée, Ami vient d’achever la construction de son robot géant. La fin de l’an 2000 est proche, tout comme celle du monde…. Seul neuf individus, ceux-là même qui enfants ont écrit le Cahier de Prédictions, peuvent sauver la Terre. L’humanité connaîtra-t-elle le XXI ème siècle ?

Le 31 décembre 2000 s’approche dangereusement et la “bande à Kenji” s’agrandit. Alors que Maruo et Yoshitsune répondent à l’appel de leur vieil ami, Kenji, lui, se prépare au pire. Ainsi, il implore sa mère de veiller sur Kanna en dehors de Tokyo afin de les protéger. Le temps presse et le signal tant redouté est lancé : l’Assemblée Nationale brûle, comme dans le cahier des prédictions ! Ami fait porter le chapeau à notre bande de héros, qui a cependant tout prévu pour se battre. L’heure du combat final arrive : le robot géant s’est réveillé

Après ce grand moment laissé volontairement en suspens par l’auteur, nous faisons un bond en 2014. Et bonne nouvelle : Kanna est de retour à Tokyo ! La jeune fille téméraire a hérité de la fougue de son oncle, d’où son arrivée en fanfare dans la capitale ! Son but est simple : faire éclater la vérité sur Kenji ! Mais notre héroïne se retrouve au cœur d’une grosse affaire : celle du meurtre du “Pape” dans les rues du Kabukicho. Kanna entend bien résoudre ce mystère, d’autant plus que la police semble y avoir mis son grain de sel

Pendant ce temps, Ami étend de plus en plus son influence au point d’emprisonner tous ses opposants. C’est ainsi que Kakuta, mangaka, est emprisonné à la “Luciole des Mers”. Alors qu’il est porté à l’isolement auprès d’un “Monstre”, il ne peut s’empêcher de parler d’une jeune “Kanna”, ce qui ne laissera pas son camarade de cellule de marbre puisqu’il s’agit de Otcho ! Ce dernier l’invite à s’évader à ses côtés afin de retrouver Kanna, son dernier espoir ! Vont-ils y arriver ? Mais surtout : que s’est-il réellement passé le soir du 31 décembre 2000 ?

La suite des troisième et quatrième tomes est tout bonnement exceptionnelle. Le troisième tome nous plonge dans un tourment constant et une tension palpable tandis que le suivant nous invite dans un passé encore plus grave. Urasawa fait une belle transition au sein même des deux tomes entre le passé et le futur, entre l’ancien et le nouveau monde. Sa plume excellente est loin de nous surprendre, mais elle est toujours aussi fascinante.

La grande surprise de ce tome : l’arrivée de Kanna, 14 ans après le fameux 31 décembre 2000 ! La jeune fille est le portrait craché de Kenji : courageuse, fougueuse et obstinée. Son arrivée est extrêmement appréciée !  C’est aussi très touchant de la retrouver en arborant la casquette de son oncle et son radiocassette, en chantant à tue-tête sa chanson. Sa volonté de rétablir la vérité marque un tournant dans l’histoire ! 

Son arrivée ravive aussi la détermination de Otcho qui ne mourra pas tant qu’il n’aura pas démasqué Ami. Alors qu’il a passé 14 ans a essayé de s’enfuir, c’est en apprenant le retour de Kanna que celui-ci parvient à s’évader de la prison ! Un cycle de défaite semble se terminer pour laisser place à des jours meilleurs…

 

Otcho n’est pas le seul à marquer son grand retour. Yoshitsune est lui aussi en quête de vengeance ! Il travaille dorénavant à “Amiland“, un camp de redressement aux airs de parc d’attractions. Son but est de déjouer les plans d’Ami en s’infiltrant dans ses activités. C’est grâce à Koizumi, une lycéenne envoyée à Amiland, qu’il s’approchera de la vérité ! Cette nouvelle intrigue est très prenante. Ami semble toujours avoir un coup d’avance sur notre groupe d’amis qui depuis 14 ans n’a cessé de se battre pour Kenji.

À ce titre, le cliffhanger final du tome 4 est insoutenable, encore pire que les fois précédentes : Yoshitsune se souvient avoir vu Ami ! Alors que Koizumi joue à une expérience en VR qui retrace exactement le souvenir de Yoshitsune, ce dernier tente le tout pour le tout pour la sauver. Mais qui se cache derrière ce visage omniscient ? Somme toute, le quatrième tome regorge d’indices en la matière pour notre plus grand plaisir. C’est l’atout le plus fort du manga : le lecteur se transforme en inspecteur et chacun peut enquêter ! Pour toutes les personnes qui n’ont jamais lu le manga, ce jeu de pistes est excellent. Pour ceux qui ont déjà lu le livre, s’adonner à une enquête inversée est tout aussi amusant !

Le trait d’Urasawa est toujours aussi convaincant dans ces deux tomes. Le dessin est fort, provocant et authentique.La perfect edition de Panini répond à nos attentes en présentant des pages couleurs très riches et éloquentes. On déplore le fait de ne pas en avoir plus, c’est très dommage. Néanmoins, cette édition est un beau bijou à avoir sur sa bibliothèque ! Le cinquième tome de la série sera disponible le 3 février prochain, toujours chez Panini. On s’approche de plus en plus de la vérité…