Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Hitman Tome 3 – Le réveil du dragon

Hitman Tome 3 – Le réveil du dragon

Hitman, Les coulisses du manga est un manga de Kouji Seo (Fûka, Suzuka…), pré-publié dans le Weekly Shonen Magazine qui est d’ailleurs le sujet de l’œuvre. En France, c’est Pika qui s’occupe de l’édition et le tome 3 est désormais disponible.

Avec l’arrivée du futur rédacteur en chef et d’une nouvelle auteure surdouée, les choses se corsent pour Tsubasa Takanashi, la gagnante du concours du magazine. Non seulement sa série se retrouve  entièrement annulée, mais Kenzaki est nommé éditeur de celle prenant sa place, le jeune génie Shimakaze ! Bien décidée à riposter, les dilemmes comme les batailles ne cessent pourtant  de se multiplier…

Le premier tome n’avait pas vraiment réussi à nous convaincre, tandis que le deuxième indiquait clairement la tournure rom-com de Hitman. Il aura donc fallu attendre ce troisième volume pour nous accrocher, mais c’est chose faite !

En effet, avec ce nouveau volume, Kouji Seo apporte de rassurantes réponses à nos doutes, corrige le tir sur certains éléments et nous montre enfin où il veut aller. C’est ce qu’on pouvait attendre d’un auteur expérimenté. La première grande force de ce tome, c’est de remettre les enjeux romantiques sur la table, avec une grande clarté. Le harem se fonde sérieusement, autour de deux jeunes auteures, en plus de son amie d’enfance.

Une romance qui est aussi abordée à travers le personnage de Shiori Amaya, qui vient apporter une touche de dureté et de réalité au récit. Amoureuse de son éditeur, ce dernier n’a d’autres choix que l’abandonner, désormais responsable de trois grands auteurs dérobés aux magazines concurrents. Si la confier à l’inexpérimenté Kenzaki paraît cruel au premier abord, on se rend compte que Natsume a finalement une confiance profonde en son mangaka, mais aussi en son disciple.

En parlant de Kenzaki, le personnage se révèle enfin et gagne l’épaisseur dont il manquait terriblement jusqu’ici. Exit le bon élève déterminé, face à l’injustice subie par Tsubasa Takanashi dont la série a été annulée, il n’hésite pas à monter un plan ingénieux et prendre en otage son nouvel éditeur en chef, grâce à un énorme buzz sur Twitter. C’est cet esprit nekketsu qui lui faisait défaut, s’il était indéniablement travailleur et déterminé, on ne pouvait pas penser qu’il irait aussi loin pour aider celle dont il a la responsabilité. Kenzaki ne se contente plus de dire qu’il veut prendre la place de numéro 1, il s’en donne les moyens !

On a enfin la vision du vrai travail d’un éditeur, qui s’occupe de mangakas aux profils variés, avec toutes les difficultés que cela implique. C’est aussi l’occasion de développer les personnages secondaires, qui, comme notre héros, avait bien besoin d’un peu de profondeur. Dans le même temps, il continue de travailler avec la petite génie Shimakaze, dont il se rapproche beaucoup. Fait surprenant, les deux mangakas vont rapidement avouer, à demi-mot pour l’une, leur intérêt pour leur éditeur en tant qu’homme. On assiste à une petite dispute, alimentée par leur jalousie l’une pour l’autre.

Finalement, ce troisième tome de Hitman aura réussi à nous séduire, malgré des débuts difficiles ! Reste à concrétiser cela dans les volumes suivants, le quatrième étant prévu pour le 17 mars 2021.