Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Kimi no Knife – Tome 1 : Le professeur tueur

Kimi no Knife – Tome 1 : Le professeur tueur

Kimi no Knife est un seinen de Yua Kotegawa. La série compte au Japon 10 tomes. En France, après une fin de commercialisation au bout du sixième tome, elle fait son grand retour chez Panini Manga depuis le 16 juin 2021.

Yukitaka Shiki est un jeune homme honnête et en apparence sans histoire. Toutefois, pour une mystérieuse raison, il a besoin d’une très grosse somme d’argent. Un soir, il rencontre une intrigante jeune femme qui lui propose de tuer quelqu’un en l’échange de cinq millions de yens ! Tout d’abord, Shiki refuse. Mais si la cible était un criminel, changerait-il d’avis ?

Yukitaka Shiki est professeur remplaçant dans un lycée. Jeune homme sans histoire, sa vie va pourtant prendre un drôle de tournant lorsqu’il rencontre une mystérieuse jeune femme dans un bar. En effet, celle-ci lui fait une drôle de proposition : tuer un criminel contre cinq millions de yens ! Croyant à une plaisanterie, il accepte. Cependant, lorsque le lendemain soir une voiture noire s’arrête devant chez lui, il comprend qu’il ne peut plus faire machine arrière. Ira-t-il jusqu’au bout ?

C’est ainsi que l’aventure de Shiki contre les criminels commence. En duo avec Kuzumi, un inspecteur de police aux ambitions occultes, il part en quête de tuer un homme d’affaires crapuleux. Bien que celui-ci soit malhonnête, Shiki ne peut se résoudre à le tuer. C’est alors qu’il décide de s’aventurer dans la maison de cet homme afin de trouver plus d’argent. Cependant, Shiki est loin d’imaginer ce que sa victime cachait dans son sous-sol. Cette découverte pourrait bien chambouler son quotidien, d’autant plus que celle-ci est presque irréelle. Entre méfiance, secrets et assassinats, Shiki arrivera-t-il à atteindre son but ?

Ce premier tome de Kimi no Knife présente des éléments intéressants. En effet, le scénario se transforme lorsque Shiki découvre le sous-sol de sa première victime. Sur ce point, la surprise était réussie ! Cependant, et sans spoiler les futurs lecteurs, certains aspects restent encore flous et inexpliqués. C’est assez dommage compte tenu de l’effet de surprise qui était totalement réussi et surtout, très à propos. On espère que la suite saura plus amplement expliquer et donner une histoire à cette découverte qui donne tout son charme à ce scénario.

Au-delà de ça, le personnage de Kuzumi est très intéressant tant il semble mener une double vie !  C’est dommage que ce ne soit pas le héros qui attire le plus l’attention. Néanmoins, ce choix de l’auteur est compréhensible puisque Shiki paraît plus neutre et indemne, contrairement aux autres. On espère que son personnage sera quand même un peu plus développé dans le futur !

Cela-dit, le thème de Kimi no Knife reste extrêmement connu, surtout après le cultissime Death Note. L’auteur soulève des questions certes intéressantes mais assez répétitives pour le genre. C’est notamment la question du manichéisme, de la valeur de la vie humaine ou encore de la justice. C’est pourquoi la découverte de Shiki était un élément très intéressant à exploiter pour donner à ce scénario toute son originalité. La série abandonnée en 2013 peut cependant trouver facilement son lectorat, notamment auprès de ceux qui n’ont jamais lu d’oeuvre similaire.

Enfin, le visuel de l’oeuvre est relativement simple. Bien que la première page couleur soit très jolie, le reste manque de dynamisme et parfois même de profondeur.

En bref, le premier tome de Kimi no Knife présente des éléments intéressants. Cependant, il nous laisse aussi beaucoup sur notre faim. Il faudra attendre le 11 août prochain pour la suite, toujours chez Panini Manga !