Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Miss Kobayashi’s Dragon Maid Tome 1 – Dragon à tout faire !

Miss Kobayashi’s Dragon Maid Tome 1 – Dragon à tout faire !

Miss Kobayashi’s Dragon Maid est une tranche de vie comique, avec une pointe de romance, écrite et dessinée par Coolkyousinnjya. Publiée au Japon dans le Gekkan Action de Futabasha, c’est Noeve Grafx qui s’occupe du manga en France. Le manga a bénéficié d’une excellente adaptation en animé par le studio Kyoto Animation, dont la seconde saison est actuellement en cours de diffusion. Le premier volume est sorti chez nous le 25 juin et il est l’heure de voir ce qu’il nous réserve !

Miss Kobayashi’s Dragon Maid nous raconte la vie quotidienne de Kobayashi, une employée de bureau blasée à la vie monotone. Après une soirée trop arrosée, elle se perd en forêt et va faire la rencontre d’un dragon blessé, qu’elle sauve et avec qui elle sympathise. Dans un élan de générosité face à cette créature, elle lui propose de venir habiter dans son appartement et devenir sa bonne. Il n’en faut pas plus à Thor pour prendre une apparence humaine, revêtir une tenue de soubrette au goût de sa nouvelle maîtresse, et filer vivre chez les humains ! On comprend vite que la dragonne est tombée éperdument amoureuse de Kobayashi et on va se plaît à suivre cette cohabitation pour le moins originale. À ces deux personnages principaux, s’ajoutent rapidement un large éventail d’humains et de dragons des plus étranges…

Ceux qui auront vu la (très bonne) série animée pourraient être un peu dépaysés en début de tome, ne retrouvant pas exactement le visuel très rond produit par Kyoto Animation, mais ce sentiment disparaît rapidement pour laisser place aux qualités graphiques du titre. Avec un trait léger mais généreux, Coolkyousinnjya nous plonge pleinement dans l’ambiance feel good de son histoire. Le chara-design est plutôt minimaliste, mais il arrive à exprimer une large palette d’émotions. On notera d’ailleurs que son style de dessin varie énormément au fil des pages, passant du SD tout doux dans les scènes de vie à quelque chose de beaucoup plus brut et intense lors des quelques scènes d’actions.

Soulignons que le tout est livré dans une très belle édition, comme toujours avec Noeve Grafx. Cette fois, la couverture revêt donc une texture écaille, accompagnée d’un indémodable vernis sur les dessins. Pas de carte à collectionner, signature de Noeve Grafx, dans ce volume à cause d’un souci d’impression, la carte du premier tome sera donc glissée dans le suivant

Outre ses beaux dessins, la grande force de Miss Kobayashi’s Dragon Maid est son humour. Avec son ton décontracté et ses personnages délirants, le manga nous propose quantité de gags, tous plus efficaces les uns que les autres. On passe d’un comique très visuel à du jeu de mots, de la référence, du comique de situation, avec une facilitée déconcertante. Kobayashi joue ce rôle de l’humaine désabusée, alors que Thor est dans une découverte et un émerveillement constant vis-à-vis du monde des humains. Ses réactions, ses préjugés et son ego parfois un peu surdimensionné en font un personnage terriblement attachant et drôle. On sent toutefois que le titre ne s’arrête pas là, avec quelques passages discrets qui présagent des thématiques plus lourdes pour la suite. Miss Kobayashi’s Dragon Maid est bien une tranche de vie après tout.

La romance entre Thor et Kobayashi est plus une trame de fond qu’un véritable enjeu de l’histoire. De manière plus explicite que dans l’animé, Thor joue carte sur table dès le départ, elle est tombée amoureuse de sa sauveuse. Un amour qui semble pour l’instant être à sens unique, même si on sent que notre employée de bureau n’est pas tout à fait insensible au charme de sa servante. Pas de rivalité amoureuse à l’horizon : Makoto Takiya n’est qu’un ami, Kanna est bien trop jeune, tandis que Fafnir et Coatl ne rentre même pas dans l’équation. Une bonne chose selon nous, car cela permet de ne pas devoir concentrer l’histoire sur l’évolution de la relation, mais plutôt de la constater au fil de leur vie. Reste à voir où tout ça ira et surtout si Coolkyousinnjya osera aller au bout de ses idées !

Après avoir dévoré l’animé et ses OAV, c’est avec plaisir que l’on retrouve Kobayashi et Thor dans leur média d’origine. Il nous tarde de lire le tome 2 de ce qui s’annonce déjà comme un incontournable du catalogue Noeve Grafx. La date de sortie n’est pas encore annoncée, alors prenons notre mal en patience devant la saison 2, disponible chez Crunchyroll et Wakanim.