Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Valkyrie Apocalypse Tome 4 – Le plus fort des perdants

Valkyrie Apocalypse Tome 4 – Le plus fort des perdants

Valkyrie Apocalypse est un manga écrit par Shinya Umemura, dessiné par Ajichika et story-boardé par Takumi Fukui. Paru en France chez Ki-oon depuis le 5 septembre 2019 avec actuellement 5 tomes disponibles. On vous avait déjà parlé du troisième tome, cette fois si on s’intéresse au quatrième, sorti le 28 mai 2020.

Le combat qui opposait Adam à Zeus est encore vif dans l’esprit du public ! Car malgré sa défaite, le premier des hommes s’est éteint le poing levé et, surtout, il a su prouver que l’humanité était bel et bien de taille à vaincre les dieux… La nouvelle est cependant difficile à digérer pour Brunehilde, qui commence à douter d’une possible victoire de ses Einherjar. Qui, en effet, serait en mesure de faire face au maître des océans, le terrible Poséidon ? C’est alors que surgit l’un des escrimeurs les plus célèbres de tous les temps : Kojiro Sasaki !

Comme depuis le début du manga, Umemura prend son temps avant de faire commencer le combat, ce tome se concentre donc sur le développement des personnages, le but étant de les rendre suffisamment attachant ou détestable pour qu’un unique combat suffise à les rendre marquants. Une recette qui marche, les flashbacks ne donnent pas cette impression de lourdeur qu’on retrouve dans beaucoup d’œuvres, grâce à de rapides passes d’armes intercalées.

Tout le long du tome, on nous raconte l’histoire de Kojiro, cet épéiste légendaire bien connu des amateurs d’histoire japonaise. On y découvre un étudiant insouciant et sans grand esprit combatif, qui n’hésite pas à abandonner un combat qui lui semble perdu. Derrière ce masque débonnaire, se cache cependant un guerrier talentueux, qui après seulement six mois d’entrainement reviens transformé et triomphe de son enseignant sans même combattre. C’est le début d’une longue série de défaites. Tout au long de sa vie, Kojiro va affronter les plus grands combattants du Japon et perdre contre eux. Mais, s’il n’a aucune victoire à son actif, il s’entraîne sans relâche en visualisant ses adversaires, jusqu’à surpasser cette image d’eux. Devenant de plus en plus puissant, il ne prend jamais le temps de combattre ceux qu’il estime avoir déjà vaincu. Une force tranquille, donc, qui va succomber face à son plus grand rival, Musashi.

De son côté le personnage de Poséidon est développé plus rapidement, une différence qui s’explique notamment par son statut de dieu parmi les dieux. Il est parfait, intouchable et agit comme tel. Sa perfection en fait de lui un personnage terriblement froid, qui semble mépriser tout ce qui l’entoure, jusqu’à son propre frère Adamas. Ce dernier se fera d’ailleurs tuer par Poséidon qui le considère comme une disgrâce pour les dieux, allant jusqu’à l’effacer de l’histoire. L’humanité fait donc face à un adversaire antipathique qui ne connait rien de la fougue des guerriers.

L’opposition entre Kojiro et Poséidon est sans doute la plus extrême depuis le début du manga. Si Adam ou Lü Bu avait des points communs avec leur adversaire, nos deux nouveaux combattants n’ont strictement rien à voir l’un avec l’autre. Poséidon incarne la perfection, il est le plus puissant des dieux et ne ressent que du mépris pour les mortels. De l’autre côté, Sasaki Kojiro est un éternel perdant, qui trouve sa force dans les défaites et l’humilité. Tous deux sont la parfaite représentation de leur camp, les dieux supposés intouchables et les humains si faibles et petits.

Bien que le tome soit surtout axé sur l’histoire des deux combattants, on assiste tout de même au début du match. Après un combat de force brute puis de volonté, cette fois, c’est un duel d’anticipation et de technique. Sasaki Kojiro simule sans cesse des assauts dans son esprit dans le but de trouver une faille à la défense parfaite de Poséidon. Si le début peut nous laisser penser que les adversaires sont d’un niveau similaire, Poséidon passe rapidement la seconde et assoit une domination totale sur le match. L’humanité va encore devoir repousser ses limites si elle veut enfin décrocher sa première victoire.

Le dernier chapitre du tome 4 de Valkyrie Apocalypse est juste grisant et on a qu’une hâte : découvrir la suite de cette rude bataille. Le volume 5 est déjà disponible en librairie et devrait conclure l’arc Kojiro Poséidon.