Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Edens Zero Tome 9 – Belial Gore

Edens Zero Tome 9 – Belial Gore

Edens Zero est un manga de Hiro Mashima (Rave, Fairy Tail), prépublié dans le Weekly Shōnen Magazine. En France, il est édité chez Pika Éditions. Avec déjà 9 tomes, le maître de la fantasy nous montre une nouvelle fois l’étendue de son talent dans ce récit de Space Fantasy. Baston, pouvoir de l’amitié et fan-service, de quoi plaire aux amateurs de bon shōnen.

Attiré par le gain potentiel qu’il représente, Drakkhen Joe, l’alchimiste des ténèbres, a pris en chasse l’Edens Zero. Shiki et sa bande ont, quant à eux, quitté Sun Jewel après avoir vaincu la Dame écarlate, et ils décident de surprendre leur poursuivant en prenant l’initiative.

Alors que le dernier tome nous quittait sur un passage émouvant, Edens Zero nous replonge directement dans l’histoire. On voit donc Homura se familiariser avec son rôle de Valkyrie, tandis que Rebecca fait un rêve étrange, aux allures de vision du futur. Toujours poursuivi par un ennemi insistant, l’équipage décide de frapper les premiers et débarquent sur ce qui est en fait une ville-vaisseau : Belial Gore.

L’arc Sun Jewel avait ajouté une ambiance plus sombre et sérieuse au manga, avec des thématiques comme l’esclavage et le deuil. Hiro Mashima semble persister dans cette direction, avec cette fois une ville remplie de criminels, dirigée par Drakkhen Joe, un grand ponte de la pègre du Cosmos Sakura. Quand il repère Shiki et sa bande, il décide de lancer tous les habitants de Belial Gore à leur poursuite, en promettant d’effacer la dette de celui qui les capture. On a donc affaire à un usurier, un type d’antagoniste qui colle bien à cette Île de la Tortue de l’espace.

Au service de celui qu’on surnomme “L’alchimiste des ténèbres”, Drakkhen Joe, nous découvrons les Element Four, quatre utilisateurs de l’Ether Gear contrôlant la terre, l’eau, l’air et le feu. Rien de bien original dans le concept, d’autant que cette troupe rappelle fortement les Quatre Éléments de Phantom Lord, dans Fairy Tail. Pourtant, si les pouvoirs élémentaires sont sur-utilisés dans la fantasy et les shōnen, Mashima réussi à les rendre assez différents de ce qu’on a l’habitude de voir. Ainsi, Faye qui représente le feu, est un sniper, loin des représentations habituelles qu’on a des flammes, tandis que Laguna, l’esprit de l’eau, utilise les larmes de ses adversaires. Le vent est contrôlé par Sylphe, une jeune fille qui s’en sert comme barrière, mais aussi en tant que prison, où elle enferme Rebecca.

Comme le précédent, ce tome 9 est donc plein d’action, entre course-poursuite et combats. Il marque aussi le grand retour de Jin, que Shiki avait affronté durant l’arc Rogue Out. On apprend qu’il est le frère de Sylphe, expliquant sa présence sur Belial Gore. Retrouver ce personnage charismatique est une bonne surprise, d’autant qu’il semble se poser comme véritable rival pour notre héros. La postface nous promet que l’arc va prendre un ton encore plus grave, de quoi nous donner très hâte de lire le tome 10, qui sortira le 16 septembre, toujours chez Pika. On espère d’ailleurs y voir le dernier membre des Element Four, celui de la terre, n’apparaît que sur la couverture, mais pas dans le tome.