Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Dr. STONE Tome 11 – L’âge de pain !

Dr. STONE Tome 11 – L’âge de pain !

Dr. STONE est un manga écrit par Riichiro Inagaki et dessiné par Boichi (Sun Ken Rock, Origin…). Pré-publié dans le Weekly Shonen Jump depuis 2017, c’est Glénat qui s’occupe de la parution française. Nous parlerons ici du tome 11.

Senku et ses amis créent une carte des ressources les plus précieuses grâce à leurs recherches en montgolfière ! Avec l’augmentation de la population, la quantité de nourriture disponible devient un problème. Ils vont tenter de révolutionner leur alimentation en fabriquant un pain à la foi bon et longue conservation ! Plus tard, alors qu’ils testent un bateau en pleine mer, une rencontre inattendue va les laisser en état de choc…

Nous retrouvons Senku, Chrome et Ryusui dans les airs, à bord de leur montgolfière. Alors qu’ils se disputent le titre de meilleur explorateur, les voilà pris dans un terrifiant cumulonimbus, prêt à dévorer leur embarcation. Boichi a donné au nuage la forme d’un gigantesque dragon, qu’on perçoit alors comme un véritable ennemi. L’occasion pour ce grand illustrateur de nous offrir de superbes pages. On est d’ailleurs très content de retrouver la nature représentée comme un danger, elle qui avait parfois été domptée trop facilement dans les tomes précédents.

En parlant de domestiquer la nature, c’est le gros enjeu de ce tome. La préparation pour le voyage vers l’Amérique du Sud n’en est qu’à son début, il faut encore trouver du pétrole et surtout avoir de quoi manger pendant cette traversée qui s’annonce très longue. Armée de son ballon, notre petite civilisation va réaliser une carte de la région, permettant de trouver notamment du blé, des animaux, mais surtout… le fameux or noir ! Tout cela couvre la quasi-intégralité du tome, et comme pour la nature, c’est une bonne chose que le temps ne passe pas trop vite, on sent que chaque étape est compliquée et demande du travail.

Du blé en poche, il est enfin temps de se lancer dans l’agriculture. Pourtant une des avancées majeures dans l’histoire de l’humanité, les champs auront mis onze tomes à arriver dans ce monde de pierre. Sans surprise, c’est Taiju qui se charge du dur travail de paysan, un beau chapeau de paille sur la tête. C’est aussi l’occasion de s’intéresser un peu plus à la cuisine, Senku étant bien incapable de produire autre chose qu’un horrible pain brûlé, tout scientifique qu’il est. C’est donc François (cocorico !), le secrétaire de Ryusui qui est réveillé. Loin d’un simple gratte-papier, il s’avère aussi être un chef cuisinier d’exception, qui va rappeler aux hommes modernes le goût des bonnes choses.

Comme toujours dans Dr. STONE, la civilisation progresse à une vitesse folle et exponentielle, c’est donc assez naturellement que Senku et sa bande effectuent leur première sortie en mer vers la fin du tome, à bord d’un petit bateau. L’occasion pour eux de tester leur nouveau matériel, notamment un sonar qui sera bien utile pour trouver des poissons durant la traversée. Cette paisible partie de pêche va cependant être interrompue par un angoissant message en morse.WHY“, pourquoi en anglais, répété en boucle. Encore une fois, Boichi s’amuse à personnifier cela, faisant apparaître un visage effrayant qui crie ce mot.

Senku est persuadé que l’émetteur de WHY, qu’il appelle désormais Why-man, est le responsable du cataclysme qui a touché la terre il y a 3700 ans. Cela pose de nombreuses questions et relance l’intrigue majeure de l’œuvre. On a terriblement hâte de lire la suite et en apprendre plus, dans le tome 12 qui sortira le 2 septembre, toujours chez Glénat.