Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Jujutsu Kaisen Tome 4 – Le début du tournoi

Jujutsu Kaisen Tome 4 – Le début du tournoi

Jujutsu Kaisen est un manga du jeune Gege Akutami, étoile montante du Weekly Shonen Jump. Nous vous avons déjà parlé des trois premiers tomes et aujourd’hui nous nous penchons sur le quatrième sorti chez Ki-oon le 27 août 2020.

En attendant que Yuji puisse rejoindre l’école d’exorcisme, Satoru le confie à son collègue, Kento Nanami, pour enquêter sur une étrange affaire… En effet, les corps affreusement déformés de trois lycéens ont été retrouvés dans un cinéma. Le duo découvre très vite l’horrible vérité : certains fléaux seraient en fait des êtres humains ! Reste à savoir qui est capable d’opérer une telle transformation… Pendant que son mentor part en reconnaissance, Yuji rencontre Junpei, seul témoin du meurtre de ses camarades, et parvient même à se lier d’amitié avec lui. Mais tout bascule lorsque l’adolescent, victime de harcèlement scolaire, perd sa mère, sauvagement assassinée… Désormais, il ne pense plus qu’à se venger de tous ceux qui l’ont fait souffrir !

Ce quatrième volume de Jujutsu Kaisen commence par la conclusion du premier vrai arc scénaristique du manga. Il tournait autour d’une enquête sur la mort de trois jeunes lycéens. Notre héros Yuji était sur le terrain en compagnie de Kento Nanami. Le protagoniste doit désormais faire face à Junpei, avec qui il a sympathisé auparavant, mais qui se trouve en réalité être un assassin. Bien qu’il eut été manipulé par un fléau nommé Mahito, Yuji ne peut pas rester sans rien faire. Mais son adversaire est aussi une victime, et il l’a bien compris, car en tant que bon héros de nekketsu, il va chercher à le sauver plutôt que le tuer.

La première moitié du tome mettant fin à ce combat est très intense, tout s’enchaine vite et c’est très agréable à lire, pour ne pas dire à contempler. Car bien que ce soit son premier manga, Gege Akutami est déjà maitre dans le découpage de planche et le résultat est vraiment fluide lors de la lecture. Son trait, si reconnaissable, est un réel plaisir pour les yeux et c’est une des forces majeures du titre. Des qualités étonnantes pour un auteur débutant, qui nous font rêver de ce qu’il pourra faire dans 10, 20 ou encore 50 tomes.

Même si Junpei représente une véritable menace avec ses pouvoirs liés au poison, en réalité, c’est de Mahito et de ses métamorphoses dont il faut se méfier. C’est dans un combat sanglant que vont s’opposer les gentils à ce vil personnage. Nous pouvons noter l’originalité des pouvoirs et de la manière de les utiliser, qui rend les combats très attractifs même pour les lecteurs les plus aguerris ! D’ailleurs ici le méchant n’a pas du tout été vaincu à la fin de l’arc et survit. Il y a même un passage dans ce tome où nous le voyons en compagnie d’autres fléaux, parler comme si c’était de gentils personnages les rendant un peu humains aux yeux du lecteur.

La fin partie du tome marque le début d’un tout nouvel arc, déjà évoqué dans les tomes précédents : c‘est l’heure de l’arc du tournoi ! Cependant, tout ne va pas forcément se passer comme prévu, la rumeur selon laquelle Yuji posséderait Sukuna en lui s’est ébruitée et il est maintenant la cible principale ! Les élèves de Kyoto ont pour mission de le tuer, de quoi ajouter de la tension et de l’enjeu à ce qui s’annonçait comme un simple jeu. Le tournoi commence donc et Yuji va directement se confronter à l’élève le plus puissant de l’école adverse !

Ce tome 4 aura relancé notre intérêt pour la série, qui loin d’être mauvaise n’arrivait pas à nous entraîner pleinement avec elle. Nous avons hâte de découvrir la suite de ce tournoi, qui s’annonce déjà palpitant, dans le tome 5 qui sortira le 1er octobre 2020, accompagné d’un tome 0 qui servira de préquel.