Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » 20th Century Boys Tome 1 & 2 – Le doigt et l’œil

20th Century Boys Tome 1 & 2 – Le doigt et l’œil

20th Century Boys est un des grands classiques de l’incontournable Naoki Urasawa. Cette année, les éditions Panini éditent enfin la Perfect Edition du manga.

Enfant, Kenji avait imaginé un scénario catastrophe. Aujourd’hui, ces improbables attaques bactériologiques contre San Fransisco et Londres sont devenues réalité ! Que se passera-t-il ensuite ? Kenji est le seul à le savoir et à pouvoir éviter le pire. Menacée d’extinction à la fin du XXème siècle, l’humanité ne serait pas entrée dans le nouveau millénaire sans eux… En 1969, au cours de leurs jeux, des enfants créent un symbole de ralliement et prédisent la fin du monde. En 1997, ce mystérieux dessin réapparaît alors que leurs prédictions se réalisent une à une… Découvrez l’histoire d’un groupe de garçons qui essaient de sauver le monde.

L’histoire commence simplement : 1997, Kenji, un gérant de konbini, élève sa nièce dans une routine des plus monotone. Ce calme pesant va vite être perturbé, par la disparition d’un proche d’un client régulier. Ce professeur de renom n’a laissé derrière lui qu’un seul indice : un dessin d’une main au doigt levé imbriquée dans un œil. Si cette histoire n’accroche pas spécialement sa curiosité, la mort de son ami d’enfance Donkey va le faire rentrer dans cet immense mystère. Alors que tout indique un suicide, Kenji refuse d’y croire, il va donc démarcher tout leur groupe de l’époque à la recherche d’indice. Une quête compliquée, durant laquelle il va finir par tomber sur une lettre que Donkey lui a écrite avant sa mort, où il lui demande s’il se rappelle d’un signe, le dessin avec l’œil et le doigt.

Maintenant qu’il sait que toute cette histoire est liée à leur enfance, Kenji ne peut plus reculer. Le symbole de leur bande de copains est désormais utilisé par un certain Ami, à la tête d’un réseau louche à l’influence grandissante. Mais quel est leur objectif ? Mais surtout, qui est Ami et comment connaît-il ce symbole ? Les événements semblent suivre l’histoire de fin du monde qu’ils avaient écrit en 1969 pour rigoler, mais presque 30 ans plus tard, ils doivent sauver la terre de leur propre récit. Notre héros au grand cœur va rassembler toute son équipe pour percer les mystères de Ami, avec notamment la présence du charismatique Otcho qui a une place importante dans le tome 2.

On ne présente plus 20th Century Boys, classique parmi les classiques. Aussi ambitieux qu’unique, le scénario jonglant entre les personnages et les époques est complexe, sans être compliqué pour peu que vous lisiez un minimum concentré. Urasawa est un véritable monstre de narration pour réussir à rendre le tout compréhensible, alors qu’il alterne entre les flashback, les foreshadowing et autre visions du futur. Le tout est servi par le trait reconnaissable de l’auteur, avec des visages à la fois très stylisés et réalistes, mais aussi des décors qui transmettent parfaitement l’ambiance des différentes époques.

Un des éléments principaux de 20th, c’est l‘importance de ce groupe d’amis, qu’on voit évoluer à travers le temps, on a donc le droit à une galerie de personnages impressionnante. Tous plus attachants les uns que les autres, avec des personnalités crédibles et marquées, on a la sensation de faire partie de cette bande. Kenji est impulsif mais profondément bon, pendant qu’Otcho, plus réfléchi, n’a pas peur de se salir les mains. Les acteurs plus secondaires de l’histoire, comme le sans-abri surnommé « Dieu », ou encore la sœur du héros, sont très bien introduits et offrent une vraie épaisseur au monde. Autant de personnages, aussi vite, mais aucun de négligé, il n’y a qu’Urasawa pour réussir ça.

Si nous ne sommes pas surpris de la qualité du récit ou du dessin, qu’en est-il de cette nouvelle édition ? Quelques années après les doubles tomes de Panini, la différence est flagrante. Pages couleurs, grand format, couverture avec impression relief, papier de qualité, et même un marque-page offert, c’est un petit bijou. Mention spéciale pour les illustrations de couvertures qui sont géniales, avec des portraits très colorés de personnages. En définitif, cette nouvelle mouture de 20th Century Boys est la meilleure, l’occasion pour les retardataires de découvrir ce monument, mais aussi pour les fans de la première heure de profiter du manga dans des conditions optimales.

Si vous voulez en savoir plus sur Naoki Urasawa et son oeuvre, nous lui avons consacré un dossier dans le Team Manga Show :