Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Orient : Samurai Quest Tome 5 – La déesse

Orient : Samurai Quest Tome 5 – La déesse

Orient : Samurai Quest est un manga de Shinobu Ohtaka, l’auteure du célèbre Magi, pré-publié depuis mai 2018 dans le Weekly Shōnen Magazine au Japon. Nous avons pu découvrir le manga en France le 24 juin 2020 avec le lancement des deux premiers tomes simultanément chez Pika. Aujourd’hui nous parlerons du tome 5 sorti le 25 novembre en libraire.

Musashi déprime : son âme noire pourrait le priver d’un sabre kitetsu… et de son rêve. Mais si cette couleur inspire la méfiance à tous, elle attire aussi la convoitise de Shirô Inukai. Le vagabond approche le jeune garçon sous couvert de compassion pour tenter de le transformer en sabre et ainsi extraire de lui la “déesse obsidienne” dont il est l’hôte ! Dépassé par la puissance de son adversaire, Musashi tutoie la mort. Il ne doit sa survie qu’à un heureux hasard, mais ce sont à présent Kojirô et Tsugumi qui sont pris pour cibles par son assaillant. Arrivera-t-il à temps pour les sauver ?!

Suite à la terrible vérité qui a frappé Musashi de plein fouet, il ne pourra pas posséder de sabre kitetsu malgré toute la bonne volonté qui l’anime. Mais, c’était sans compter les deux mystérieux personnages qui ont mis à mal tous les bushi du coin dans le précédent tome. Alors que l’homme encapuchonné avec l’énorme épée était dans un premier temps présenté comme un potentiel mentor pour notre rouquin préféré, il se révèle être un dangereux antagoniste. Dans le même temps, Musashi fait la rencontre de la fameuse déesse des sabres cité précédemment qui se trouve en lui. C’est pour elle que ces deux adversaires, qui surclassent de loin tous les guerriers du village, ont fait le déplacement.

La déesse octroie à Musashi un pouvoir sans précédent, le temps d’un instant elle prend le contrôle du corps de notre héros, et annihile l’ennemi ! En plus de ça, une discussion se tient, qui va faire se poser de nombreuses questions aux lecteurs. Le père de Kôjiro est-il vraiment un simple bushi de seconde zone ? A-t-il toujours vécu au même endroit ? Les personnages sont aussi perdus que nous et l’identification marche toujours aussi bien. On a hâte d’en apprendre plus sur les mystères de cet univers.

Le tome 5 est plein d’action, mais arrive à mêler les scènes de combats et les belles tirades épiques de multiples personnages. La série ne fait que se bonifier au fil des volumes, et si elle paraissait peut-être fade et déjà-vu, elle a réussi à se faire sa place dans les nekketsus du moment. Si le manque d’originalité se fait toujours un peu sentir, ce que Shinobu Ohtaka fait, elle le fait bien. Les dessins sont toujours aussi réussis et rappelleront les beaux jours de Magi, avec notamment de superbes doubles pages. On sent aussi l’expérience, notamment dans la narration. Orient est un manga maîtrisé, à défaut d’être un OVNI. Le manga se trouve être en réalité une des bonnes séries de l’année, agréable à lire et qui arrivera à prendre le lecteur avec lui dans cet univers empli de samouraïs et de monstres en tout genre. Le tome 6 est prévu pour le 3 février 2021 chez Pika.