Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Jujutsu Kaisen Tome 6 – Rayon noir

Jujutsu Kaisen Tome 6 – Rayon noir

Jujutsu Kaisen est un manga de Gege Akutami, étoile montante du Weekly Shonen Jump, dont l’adaptation animée rencontre un grand succès en ce moment. Nous vous avons déjà parlé des cinq premiers tomes de la série ainsi que de son préquel et aujourd’hui nous nous attarderons sur le sixième sorti chez Ki-oon.

Alors que les exorcistes de l’école de Kyoto s’apprêtent à mettre fin aux jours de Yuji, Aoi s’interpose et leur interdit de prendre part au combat ! En effet, une amitié indéfectible semble lier les deux lycéens, qui se lancent dans un duel pour le moins étonnant… Pendant ce temps, l’affrontement repart de plus belle entre les autres participants, qui ont rapidement mis la chasse aux fléaux de côté… mais c’était compter sans la venue inattendue de redoutables adversaires ! Les deux écoles parviendront-elles à joindre leurs forces pour s’en sortir ?

Le tournoi opposant l’école d’exorcisme de Tokyo à celle de Kyoto continue à battre son plein et, même si l’enjeu de base était l’anéantissement de Sukuna et donc de Yuji, au fil des chapitres on se rend compte que cet arc narratif a servi à développer de nombreux personnages secondaires que ce soit des élèves que nous connaissions déjà comme Mai ou Panda, mais aussi et surtout des personnages de l’école de Kyoto. Mais alors que le tournoi suivait une structure narrative plutôt classique jusque-ici, la compétition va être chamboulée par l’arrivée d’un fléau de rang S et d’un maître fléau venu mettre leur grain de sel dans l’évènement. Des ennemis beaucoup plus puissants que les élèves, du moins sur le papier…

Un retournement scénaristique qu’on pouvait très bien voir venir, mais qui arrive très tôt dans le tome. Nos héros vont faire face à une menace de rang S et la tâche s’annonce ardue, car même un personnage puissant comme Megumi est mis à mal d’entrée de jeu. Heureusement, notre duo préféré Yuji et Aoi mettent en pause leur combat pour former un duo de folie et faire front commun face à la menace. La relation entre ses deux personnages et aussi originale que crédible, car si le coup de foudre existe en amour, il existe aussi en amitié, ce qui est le cas pour nos apprentis exorcistes. Généralement, dans un nekketsu classique, les deux auraient été d’abord rivaux ou ennemis, puis à la suite d’un combat acharné, ils seraient venus à se battre côte à côte. Ici il n’en est rien, ils s’entendent bien depuis le début et se tirent l’un l’autre vers le haut, on peut qualifier leur relation de véritable “bromance”. Aoi est plus âgé et expérimenté, en plus d’être l’élève le plus fort de la compétition, et se permet de donner de petits cours à notre héros, le tout en plein combat.

Itadori a donc ici droit à un réel développement, pas forcément sur la personne qu’il est, mais sur la maîtrise de sa puissance et ses nouvelles techniques. En face, le fléau est doté de parole et on se surprend même à être dans ses pensées en plein combat. Un choix plutôt intriguant de la part de Gege Akutami qui aime développer de plus en plus ses antagonistes. On apprend d’ailleurs que celui-ci est lié à l’antagoniste de l’arc précédent, une volonté de lier ses arcs les un aux autres qui nous plaît. On apprécie aussi les efforts du trio Megumi-Noritsho-Toge, qui font tout leur possible pour gagner du temps, alors que Gojo démontre encore une fois sa supériorité. Ce prof n’est définitivement pas au même niveau que les autres personnages, au point que les ennemis tentent de créer une barrière visant à le bloquer seulement lui, sans succès. Bien qu’il soit particulièrement attachant, un jour ou l’autre il faudra l’écarter des élèves si l’on veut créer une vraie tension, Gojo répondant à trop de problèmes facilement.

Nous n’avons de cesse de le rappeler, mais Gege Akutami est terriblement bon pour tout ce qui touche au découpage. L’action est très fluide et parfaitement compréhensible. Une performance impressionnante qui relève du banal pour ce jeune auteur, dont rappelons le, Jujutsu Kaisen est le premier manga. Le tome 6 est très bon et s’inscrit dans la lignée des précédents, nous n’avons qu’une hâte : découvrir la suite chez Ki-oon et redécouvrir l’arc dans son adaptation animée. Cette dernière commencera d’ailleurs à la fin de la semaine, au moment où nous écrivons ces lignes !