Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Sonic le film : La catastrophe annoncée ?

Sonic le film : La catastrophe annoncée ?

Après un premier trailer avec un Sonic complètement raté, on était en droit de s’attendre au pire pour ce film. Cependant, après un retour aux sources au niveau du design du célèbre hérisson bleu et une sortie retardée, on peut dire qu’on a échappé à la catastrophe.

On suit les aventures de Sonic qui, ayant dû se réfugier sur Terre, se sent terriblement seul. Il se liera d’amitié avec un policier du nom de Tom Wachowski avec qui il devra faire équipe afin d’échapper au Dr. Robotnik, ce dernier tentant de capturer le hérisson afin d’utiliser son pouvoir à des fins personnelles.

Le film Sonic est un exemple même du film bateau, c’est-à-dire qu’il est beaucoup trop inoffensif pour être haï mais aussi trop lisse pour être véritablement apprécié, et cela se ressent beaucoup car même si le long-métrage peut vous arracher un rire spontané, on a affaire à un cruel manque de scénario. On y suit juste une continuité de moments marrants et enfantins sans réel enjeu.

On y retrouve un grand nombre de références à la pop culture, allant des comics aux memes internet, on sent que le film veut plaire aux fans de la saga mais il s’y prend très maladroitement en incorporant des éléments superficiels qui ne servent pas le propos du film, que cela soit la phrase culte “Gotta Go Fast”, certaines musiques des jeux ou bien encore des éléments de l’univers que le studio Paramount peine à bien intégrer.

Mais malgré tous ses défauts, il faut se rappeler que ce film est destiné aux enfants et qu’il ne faut donc pas en attendre grand chose. Si vous allez le voir avec cette idée en tête et que vous voulez juste vous divertir, Sonic fait très bien l’affaire. Outre les blagues enfantines, l’humour est appréciable qu’il soit verbale ou corporelle et cela est dû en grande partie à Jim Carrey. Il nous donne l’impression de retomber dans son âge d’or qui nous l’a fait aimer avec un jeu d’acteur rappelant fortement ce qu’il faisait dans The Mask ou encore Ace Ventura. Sans lui, le tout serait beaucoup trop lisse et ne plairait pas aux adultes ou aux fans.

Sonic (Ben Schwartz) in SONIC THE HEDGEHOG from Paramount Pictures and Sega. Photo Credit: Courtesy Paramount Pictures and Sega of America.

Sonic le Film évite donc la catastrophe et ce pour plusieurs raisons, notamment le re-design du hérisson qui évite de se prendre un tollé prévu d’avance, mais surtout la performance de Jim Carrey permet de passer du rang de navet à juste moyen. Le film n’est pas foncièrement bon mais ce n’est pas ce qu’il cherchait, sachant qu’il ne plairait pas aux adultes et difficilement aux fans, il s’est contenté d’être un bon divertissement pour enfants. La fin laisse la porte ouverte à une suite, chose qui peut être une bonne idée si le studio écoute les fans et accepte la critique aussi bien positive que négative.