Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Doppelgänger Tome 2 – Le cercle de la haine

Doppelgänger Tome 2 – Le cercle de la haine

Doppelgänger est un manga de TAMAKI Vanessa Chihiro paru en 2014 au Japon et terminé en 4 tomes. Nous vous avons déjà parlé de premier tome ici. Le second est sorti le 27 mai 2020 toujours chez Kaze.

Accusé à tort dans l’affaire des meurtres en série de sculpteurs perpétrés le long de la ligne Yokohama, Makoto Kenzaki est exécuté. Par un coup du sort, céleste ou diabolique, il se retrouve projeté dans le temps juste avant que les crimes ne soient commis ! Pour empêcher les meurtres à venir et se venger du véritable assassin, le Makoto Kenzaki du futur choisit comme partenaire… son double du passé ! “Kenzaki du futur” et “Kenzaki du passé” vont alors se liguer pour enrayer l’affaire et poursuivre le coupable de cette énigme criminelle à suspense.
L’enquête des deux alter ego contre le destin débute maintenant !

La suite de l’enquête de Makoto et Kenzaki est enfin arrivée chez nos libraires ! Que l’attente fut longue à cause d’un certain virus ! Dans ce deuxième volume, nos héros continuent de mener l’enquête afin de trouver le coupable des meurtres des membres de leur ancien groupe de classe. Le tome commence là où le précédent nous a laissés, Keiji Kinugawa, l’un des camarades de Makoto, est pris au piège par l’assassin. Ce début de volume nous replace directement dans l’ambiance oppressante voir horrifique de l’oeuvre, car le meurtrier utiliserait des vrais corps d’humain pour ses sculptures.

Le lecteur fait aussi la connaissance des deux derniers membres du groupe des jeunes artistes, Hiyo et Kooriyama. Cette dernière est méconnaissable par rapport à ce que nous avions vu d’elle dans les flashbacks du précédent tome, renforçant l’effet de surprise à sa première apparition. Les deux personnages sont encore assez mystérieux et nous risquons d’en apprendre encore plus dans la suite de l’oeuvre.

Néanmoins, l’étau se resserre autour du meurtrier, la série ne faisant que 4 tomes, nous apprenons déjà l’identité de l’assassin (que je ne vous spoilerai pas ici), sachez juste que la tournure que prends le manga est plutôt intrigante et pourrait se révéler plus complexe qu’il n’y parait. Makoto et Kenzaki commencent à émettre des hypothèses concernant le voyage temporel et ses conséquences. Malgré la venue de Kenzaki dans le passé et le changement d’événements notables, le meurtrier arrive pour le moment à s’en sortir grâce à sa ruse et la soif de vengeance qui l’anime. Serait-on en train d’assister à un cercle de haine qu’il faudra briser pour en sortir vivant ?

Nos personnages principaux sont encore loin d’être tirés d’affaire, tout porte encore à croire que c’est Makoto l’assassin, le plan du meurtrier se passe donc encore comme prévu. La dualité entre nos héros, qui je vous rappelle sont en réalité la même personne, est encore de mise, mais dans ce volume, les deux personnages se rapprochent de plus en plus et leurs idées commencent à se rejoindre.

Concernant le dessin, il y a moins de pages ou double pages impressionnantes que dans le tome 1, mais le soin porté aux visages et notamment aux regards est impressionnant, c’est ce qui donne réellement vie aux personnages.

Doppelgänger est un thriller toujours aussi palpitant à suivre, l’histoire est aussi simple que complexe, mais la chose la plus compliquée à faire avec ce genre d’histoire, c’est de bien la finir ! Nous avons déjà fait la moitié du chemin, il reste donc 2 tomes pour clôturer la série et le troisième débarque en France le 1er juillet prochain aux éditions Kaze !