Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Drifting Dragons Tome 2 – La ville portuaire

Drifting Dragons Tome 2 – La ville portuaire

Drifting Dragons est un manga de Taku KUWABARA publié au Japon depuis 2016 et qui compte aujourd’hui 8 tomes, toujours en cours. En France, pour fêter leur 20ème anniversaire, les éditions Pika nous ont sorti le premier tome le 4 mars 2020 et on vous en parle ici. Une adaptation animée par Polygon Pictures est sortie en début d’année sur Netflix. Le tome 2 dont nous allons parler est paru le 3 juin dernier.

Le Quin Zaza arrive à Quon, une grande ville portuaire accueillant chaleureusement de nombreux navigateurs. L’heure est au repos pour l’équipage qui profite des joies de la ville entre emplettes, boissons, retrouvailles et rencontres… Mais dans un autre dragonnier amarré, l’un des dragons tractés se réveille et sème la panique en ville ! La bête est gigantesque et sa capture improbable… Mais l’équipage de Quin Zaza ne peut se résoudre à abandonner la ville à son sort et va tenter l’impossible…

Ce deuxième tome de Drifting Dragons nous replonge de suite dans le superbe univers dans lequel le premier volume nous avait lancés. Cette fois, l’auteur brise le schéma narratif mis en place précédemment : exit le “un chapitre un dragon”. Si ce rythme était, certes, très utile pour poser les bases du monde et nous faire découvrir les personnages, il risquait de vite devenir répétitif. On retrouves donc nos héros, l’équipage du Quin Zaza, qui arrivent à Quon, une belle ville portuaire, point de rendez-vous de nombreux dragonniers.

Notre bande se montre sous un nouvel angle, celui d’un jour de repos durant lequel chacun vaque à ses occupations. Mika et Takita se rendent chez un vieux sage du nom d’Ula pour leur ramener un morceau de peau de chaque dragon qu’ils ont abattu durant leur voyage. C’est une tradition que Mika suit, consistant à ce que le vieil homme expose cette peau dans sa tente après l’avoir travaillé. Un véritable aspect culturel, qui ajoute encore à la crédibilité de l’univers. On suit aussi les aventures de Giraud, qui sauve une jeune fille, dont il tombe amoureux. Sa belle s’avérera être un point centrale de ce qui va arriver ensuite dans ce tome.

On vous le disait, Quon est un véritable repaire de dragonniers, la porte ouverte à de nombreux incidents. Un gigantesque vaisseau arrive en ville, transportant un dragon bien vivant. Celui-ci se réveille et met en danger les habitants qui s’apprêtaient à festoyer. L’équipage du Quin Zaza va tout mettre en œuvre pour sauver la fête, poussé par Giraud qui voulait passer un moment avec la fille dont il vient de tomber amoureux.

Dans ce deuxième volume, Taku Kuwabara porte un soin tout particulier aux décors et arrière-plans, les cases à fond blanc se font rares et cela renforce notre immersion dans le monde de Drifting Dragons. Ajoutez-y les superbes doubles pages et vous aurez un réel régal pour les yeux. Comme dans le premier tome, les détails apportés sur comment tuer un dragon, comment en extraire des ressources, comment le cuisiner, etc. donnent un sentiment de réalisme à ce monde pourtant si fantaisiste. Par ailleurs, ce tome développe encore plus les sentiments des personnages les uns pour les autres, renforçant également le sentiment du lecteur pour ses mêmes personnages. L’auteur continue donc sur sa très bonne lancée et on a hâte de voir la suite. Le troisième tome est prévu pour le 16 septembre 2020, toujours chez Pika Éditions.