Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Chainsaw Man Tome 4 – Le futur c’est top !

Chainsaw Man Tome 4 – Le futur c’est top !

Chainsaw Man est un manga de Tatsuki Fujimoto (Fire Punch), pré-publié dans le Weekly Shonen Jump. Complétement hors de son époque et de sa catégorie, c’est une œuvre inclassable et incontrôlable. Nous avons déjà parlé du tome 3, c’est maintenant au tour du tome 4 de se dévoiler.

Alors qu’une vague d’attaque frappe les agents de la 4e section spéciale Anti-Démons, Denji est confronté à un mystérieux sabreur et à une jeune fille cherchant à le capturer ! Leur puissance est telle que même Hayakawa et Himeno sont rapidement dépassés. Heureusement, Makima intervient, dévoilant une partie de sa virtuosité.

Dans le précédent tome, on assistait à un véritable massacre dans les rangs de la Sécurité Publique. La quasi-totalité des personnages que nous connaissions venait de perdre la vie, sans même réussir à se battre. Cette fois-ci, c’est l’heure de la contre-attaque, mais alors que le combat entre Denji et l’homme-Sabre continue, notre héros commet une grosse erreur : il prend un otage. Si Denji a plutôt un bon fond, on a bien vu que ce n’était pas le cas de la majorité des démons. Le Sabre n’hésite alors pas une seconde à trancher son camarade en deux, et le Chainsaw Man avec. Une grosse défaite pour le personnage principal qui avait pourtant proposé une démonstration de force contre le Démon-Infini dans le tome 3.

Heureusement pour la Sécurité Publique, il reste une autre arme de poids… Makima ?! On s’étonnait de sa mort dans le tome précédent, et il semblerait que ce soit justifié. Après s’être fait descendre dans le train, elle se relève et extermine ces assaillants, les laissant avec un énorme trou dans le corps. Si on est déjà surpris par ce retournement de situation, ce qui suit l’est au moins autant. Elle commence à faire exploser les combattants ennemis en échange de vies humaines, le tout à distance ! On se doutait qu’elle était liée à un démon surpuissant, mais là, c’est fort. Makima se pose clairement comme un de grands mystères de ce manga, que ce soit avec sa survie ou ses pouvoirs, ou bien ses ambitions pour le moins floues.

Impuissants lors du dernier combat, Denji et Power vont subir un entraînement intensif par un vieux briscard de la Sécurité Publique, qui se présente comme le plus puissant des Devil Hunter. Étant particulièrement résistants, nos deux abrutis passent leurs journées à se faire mettre au bord de la mort, de quoi les pousser à utiliser un peu leur cerveau pour lutter contre le vieux. Les progrès sont significatifs, pas de quoi battre leur maître, mais de quoi le faire reconnaître leurs capacités. C’est aussi l’occasion de développer ce duo aussi débile qu’attachant, agissant pour la première fois en tant que véritables camarades.

Malheureusement, le troisième homme de leur groupe ne se porte pas aussi bien. Aki n’encaisse pas la mort de sa partenaire Himeno, on le voit s’effondrer dans son lit d’hôpital. Une scène touchante, appuyée par la découverte des lettres de la défunte cherchant à le faire quitter son dangereux travail. Avec seulement deux années restantes à vivre, Aki ne jette pas l’éponge pour autant. Il est plus déterminé que jamais à se faire le Démon-Flingue, et accepte de pactiser avec le puissant Démon-Futur pour se donner les moyens de ses ambitions. D’habitude exigeant, le démon se contente de vivre en Aki comme tribut. Un choix qu’il justifie par le désir d’assister à la pire mort qu’il soit, ce qui ne présage rien de bon pour notre ami. En parallèle, Denji doute de son humanité face aux larmes d’Aki. Pourquoi n’est-il pas touché par la mort d’Himeno, qui était son amie ? Aurait-il perdu son humanité avec son cœur ?

Encore une fois, Chainsaw Man frappe fort et ce dans de multiples domaines. En passant de l’action au drame, en passant par le mystère, Tatsuki Fujimoto continue de nous impressionner. On notera que ce quatrième volume propose énormément de piste pour l’avenir, que ce soit pour Makima, Denji ou encore Aki. Foreshadowing ? On le saura en temps et en heure, le tome 5 sortant en librairie le 4 novembre, toujours chez Kazé.