Team Manga | L'actu manga - anime - jeux vidéo - cinéma
Accueil » Aria The Masterpiece Tome 3 & 4 – L’histoire d’une vie

Aria The Masterpiece Tome 3 & 4 – L’histoire d’une vie

ARIA The Masterpiece est un titre coup de cœur de la Team de ce début 2020. Le titre de Kozue AMANO est ressorti dans une édition deluxe chez Ki-oon en ce début d’année. Notre avis sur le premier tome est disponible ici. Le tome 3 est sorti le 11 juin, le tome 4 le 2 juillet 2020, et c’est de ceux-là dont nous allons parler aujourd’hui.

C’est bientôt le printemps à Néo-Venise, et quoi de mieux que de participer au carnaval pour célébrer son retour ? C’est une première pour Akari, qui va de surprises en émerveillement ! Pourtant, le mystérieux Casanova, entouré de sa troupe de musiciens. Alors que la jeune fille cehrche Aika dans les ruelles de la ville en fête, elle tombe nez à nez avec l’individu masqué… Qui lui révèle contre toute attente sa véritable identité ! Décidement, la nouvelle saison s’annonce riche en aventure et en émotions…

L’épopée d’Akari continue dans Aria The Masterpiece, la magnifique réédition du manga par Ki-oon qui ici reste encore de qualité, comme pour les deux premiers tomes dont nous avons pensé beaucoup de bien. Ici, Aria rencontre de nouveaux personnages, mais retrouve aussi certaines têtes. On a l’impression qu’Amano n’oublie aucun personnage, même ceux qui ont fait une brève apparition. Plus que ça, non seulement elle ne les oublie pas, mais ils marquent tous le lecteur à tel point que quand ils font leurs retours, nous sommes heureux de les retrouver.

Parmi les nouveaux venus, nous pouvons surtout noter Alice, qui introduit par la même occasion Orange Planet, la plus grande école d’ondines de Neo-Venise. Cette dernière est un peu plus jeune que nos héroïnes, mais aussi plus réservée. Elle les rejoindra pour former ce qui est désormais un trio, se plaçant donc maintenant dans les personnages principaux de l’œuvre. On peut aussi noter la présence du personnage d’Akira, l’une des trois “Fées de l’eau”, les plus grandes ondines de la ville et rivale d’Alicia (à ne pas confondre avec Alice). Un personnage au caractère bien trempé qui dénote pas mal des autres. On apprécie d’ailleurs le flashback sur la jeunesse des Fées de l’eau, qui révèle étonnamment qu’elles étaient amies.

Aria est toujours une œuvre très contemplative, voire onirique. Kozue Amano est forte pour les doubles pages qui donnent une sensation de grandeur à l’univers, de vent frais, et de liberté. Cette édition grand format sert bien ce sentiment, notamment en donnant la place qu’elle mérite aux grandes cases chères à l’auteure. On a définitivement affaire à un manga feels good, toujours bienvenu en cette période étrange.

Le manga suit toujours le schéma “un chapitre, une histoire”. Cela fait maintenant un an qu’Akari pratique le métier d’ondine à Neo-Venise, et chacun des petits récits nous font voyager dans ce fantastique monde plein de douceur. La narration se fait toujours au travers du journal intime du personnage qui nous raconte toutes ses péripéties, ses aventures, rencontres, et découvertes.

Au-delà de la dimension science-fiction clairement assumée de l’œuvre, il existe également un côté un peu plus surréaliste, qui relève de l’imaginaire avec les chats qui refont leur coup comme dans le préquel Aqua, qui montre au lecteur qu’il existe une sorte d’autre monde où les chats se réunissent en secret. Une inspiration très Miyazaki donc, bien que l’œuvre ait sa propre identité. L’univers d’Aria ne cesse de s’étendre. Alors que nous connaissions déjà les Gnomes qui s’occupent des souterrains de la ville, les Salamandres qui s’occupent de réguler la météo de la planète, les Ondines qui voguent sur l’eau, Akari fait maintenant la rencontre d’un Sylphe, livreur qui vole à dos de moto dans les airs.

Nous avons même droit à un chapitre où le président d’Aria (oui, le chat) entre dans un univers parallèle, où tous les personnages féminins sont devenus des hommes et vice-versa. Les liens entre les personnages sont de plus en plus forts, et un jour où l’autre, nos trois petites ondines deviendront professionnelles et ne pourront plus se côtoyer autant qu’aujourd’hui… Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, profitons juste du moment présent.

Aria The Masterpiece est toujours une œuvre que nous portons spécialement dans notre cœur. La réédition de Ki-oon permet de découvrir ou redécouvrir le chef-d’œuvre de Kozue Amano, qui arrive avec brio à nous conter l’histoire d’une vie, celle d’Akari. Le tome 5 est prévu pour le 15 octobre prochain en librairie et nous avons grand-hâte de vous en parler.